Pour le Nouvel An, Daesh prévoyait des attentats dans 5 pays européens

Pour le Nouvel An, Daesh prévoyait des attentats dans 5 pays européens © Capture d'écran Twitter.
Des explosifs.

Selon les déclarations des services secrets turcs, relayées par Hurriyet, l'État islamique avait prévu des attaques cooordonnées dans 5 villes européennes et à Ankara le soir de la Saint Sylvestre. Les attaques ont été déjouées, affirme la Turquie.

Musa Canoz, 28 ans et Adnan Yildirim, 40 ans, qui ont été arrêtés dans un raid de la police turque le 30 décembre 2015, ont été placés en état d'arrestation sur des accusations de «possession de substances explosives» et «appartenance à une organisation terroriste».

Au cours de la fouille de la maison où les deux suspects résidaient, les responsables de la sécurité turcs ont saisi un ordinateur dans lequel ils ont découvert des messages d'un haut responsable de Daesh, Abu Muhammad al-Adnani, demandant aux combattants du groupe terroriste de lancer des attaques en France, en Autriche, en Belgique, en Grande-Bretagne, en Allemagne et en Turquie.

Conformément à ses instructions, adressées aux militants par e-mail, 13 kamikazes auraient quitté la province nord de la Syrie Raqqa.

Canoz et Yıldırım étaient les militants présumés censés mener l'attaque sur le sol turc. 

Sur les ordinateurs des suspects, la police a trouvé des photos de nombreux lieux de la capitale, y compris le palais de justice, le siège de la police, une école militaire, plusieurs mosquées, des centres commerciaux et deux places très fréquentées. Les images étaient accompagnées de notes écrites par les deux hommes.   

Des sources ont déclaré au quotidien turc Hürriyet que les agents de sécurité allemands avaient signalés leur gratitude à leurs homologues pour leurs avertissements d'une attaque à Munich censée être perpétrée le réveillon du Nouvel An qui a entraîné la fermeture de deux grandes gares.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»