Libye : au moins 60 victimes dans une explosion visant un centre de formation de la police (PHOTOS)

© Capture d'écran du compte Twitter ‏@AhmedEllali

Des dizaines de personnes ont péri dans un attentat à la voiture piégée contre des recrues de la police libyenne, d'après le maire de la ville de Zliten. Le groupe terroriste Daesh a revendiqué cette attaque.

Une fourgonnette piégée a explosé ce jeudi à 8h (heure locale), alors qu'elle passait les portes d'un centre d'entraînement des gardes-côtes à Zliten, en Libye. D’après le représentant de l’ONU en Libye Martin Kobler, il s’agirait d’un attentat-suicide. Des centaines de jeunes policiers se trouvaient à l’intérieur au moment de l’attaque. 

Des dizaines de personnes ont péri, selon l’agence Reuters. Alors que le maire de Zliten a fait état d'au moins 40 morts, l'agence Lybian News Agency a annoncé que ce chiffre a atteint 50 personnes, alors que plus de 100 autres ont été blessées. Les sources dans un hôpital libyen évoquent pourtant 65 morts.

Parmi les victimes, il y aurait des civils, dont certains ont été conduit à l'hôpital de la ville voisine de Misrata.

Un appel aux dons du sang a été émis à tous les citoyens pour venir en aide aux victimes de l'attentat.

Plus tard dans la journée, Daesh a revendiqué cette attaque, a annoncé la chaîne Al Hadath.

La ville de Zliten, qui est un important port régional, se situe à 160 kilomètres à l’est de la capitale du pays, Tripoli.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales