Irak : 25 combattants progouvernementaux auraient été tués en déjouant une offensive de l'EI

- Avec AFP

Les forces de sécurité irakienne auraient perdu 25 hommes Source: Reuters
Les forces de sécurité irakienne auraient perdu 25 hommes

Les forces gouvernementales irakiennes ont été attaquées par des membres de l'Etat islamique ces dernières heures. Vingt-cinq soldats auraient perdu la vie.

Selon une information confiée à l'AFP par un commandant de l'armée irakienne, 25 combattants du gouvernement auraient été tués en tentant de déjouer une offensive de l'Etat islamique, ce matin. Il s'agirait d'une offensive de l'Etat islamique à Haditha, dans la province occidentale d'Al-Anbar.

«Nous avons offert 25 martyrs en 72 heures», a déclaré un commandant tribal, cheikh Abdallah Atallah, joint au téléphone par l'AFP depuis Haditha, une zone qui compte un important barrage et qui résiste à l'EI depuis 2014. «Il s'agissait de l'une des offensives les plus importantes que nous ayons subies, elle a été lancée de trois directions», a-t-il expliqué, faisant état de plusieurs dizaines de blessés.

Le maire de Haditha, une ville située dans la province d'Al-Anbar à environ 200 km au nord-ouest de Bagdad, a confirmé le bilan. «Nous avons plus de 20 martyrs et plus de 50 blessés parmi les effectifs de l'armée, des services du contre-terrorisme, de la police et des combattants tribaux», a précisé Mabrouk Hamid.

Selon le Colonel Steve Warren, porte-parole de l'opération américaine en Irak, les attaques de l'Etat islamique, si elle ont fait des morts, n'ont pas été couronnées de succès en raison de frappes de la coalition. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales