Un ministre australien traite une journaliste de «sorcière»... et lui envoie le texto par erreur

Peter Dutton, ministre du gouvernement de Tony Abbott. © Capture Twitter @mpwoodhead
Peter Dutton, ministre du gouvernement de Tony Abbott.

En voulant envoyer un texto à un ancien ministre poussé à la démission, un ministre australien s'est trompé de destinataire. Il a envoyé à une journaliste un message où il l'a traitait de «sorcière dérangée».

Se tromper de destinataire peut couter cher. C’est ce que vient d’expérimenter le ministre australien de l’immigration, Peter Dutton. Ce dernier pensait en effet envoyer un texto à Jamie Briggs, un ancien collègue du gouvernement forcé de de démissionner la semaine dernière après avoir été accusé par une fonctionnaire de comportement inapproprié dans un bar de Hong Kong, mais ce message est arrivée sur le téléphone d’une journaliste politique.

Et dans ce message, Peter Dutton qualifiait la journaliste qui a reçu le texto par erreur de «sorcière dérangée». Une critique qui faisait suite à un éditorial de Samantha Maiden pour les journaux du dimanche du groupe News Corps sur la démission de Jamie Briggs.

Dimanche soir, après avoir admis son erreur, Peter Dutton a présenté publiquement ses excuses à Samantha Maiden. «Je lui ai immédiatement présenté mes excuses et elle a jugé que j'étais de bonne foi», a affirmé le ministre. «Au fil des années, nous avons eu des échanges musclés et (cet incident) nous a fait rire».

Samantha Maiden a raconté lundi qu'elle ne s'était pas vexée, et sur Twitter, elle explique même avoir la carte de vœux de Peter Dutton sur son bureau. Selon la presse australienne pourtant, le message était «virulent». La journaliste a, elle, reconnu que le ministre l’avait «qualifié de sorcière dérangée», mais a aussi expliqué avoir été «très heureuse d'accepter les excuses de Peter Dutton. Dès qu'il m'a envoyé ce texto qui disait "Mon gars, c'est un peu une sorcière dérangée", je lui ai renvoyé un texto lui disant "Mon gars, tu as envoyé ton message à la sorcière dérangée"». 

Contrairement à certaines demandes en Australie, Samantha Maiden a toutefois estimé que Peter Dutton n’avait pas à démissionner pour «une erreur de débutant». Ce n'est pas la première gaffe de Peter Dutton. En septembre, il avait dû s'excuser après avoir ironisé sur la montée des eaux qui menace les Etats insulaires du Pacifique. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales