RU : «Nous envahirons votre territoire» clame Daesh qui exécute cinq «espions» britanniques

Un membre de l'organisation de l'Etat islamique à Raqqa en juin 2014 Source: Reuters
Un membre de l'organisation de l'Etat islamique à Raqqa en juin 2014

Un extrémiste britannique présumé et un garçon en tenu militaire apparaissent dans une nouvelle vidéo de propagande de l'Etat islamique diffusée dimanche où l'on voit l'assassinat de cinq personnes accusées d'être des espions du Royaume-Uni.

La vidéo de 11 minutes débute par les aveux de cinq otages britanniques présentés comme des espions du Royaume-Uni. Agenouillé en tenu orange devant un combattant de Daesh, ils expliquent ensuite un par un leur mission sur le terrain : la surveillance des déplacements des djihadistes ainsi que la diffusion de photos et vidéos sur les conditions de vie à Raqqa, un des fiefs de l'organisation terroriste au nord de la Syrie.

«Ceci est un message pour David Cameron»

Un homme qui porte un masque semblant parler avec l'accent britannique menace ensuite le Premier ministre britannique David Cameron : «Ceci est un message pour David Cameron. Il est étonnant d'entendre aujourd'hui qu'un dirigeant insignifiant comme toi conteste la puissance de l'Etat islamique. (...) Nous allons continuer à mener le djihad, franchir les frontières, et un jour nous envahirons votre territoire, où nous allons gouverner selon la Charia», déclare le djihadiste.

La vidéo a été découverte par le centre américain de surveillance des sites islamistes SITE. «A tous ceux qui veulent continuer à se battre sous la bannière de Cameron, (...) : pensez-vous vraiment que votre gouvernement se souciera de vous lorsque vous tomberez entre nos mains ? Ou vont-ils vous abandonner comme ils ont abandonné ces espions et ceux qui sont venus avant eux ?», menace encore le terroriste.

Un jeune garçon vêtu en treillis militaire apparaît à la fin de la vidéo et menace en anglais : «Nous allons tuer les non-croyants là-bas», conclut-il.

Lire aussi : L'Etat islamique tue au moins 12 soldats irakiens dans des attaques suicide

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales