Un séisme de 6,7 secoue la frontière indo-birmane, six victimes

© Service géologique des Etats-Unis

Un fort séisme de 6,7 sur l’échelle de Richter a frappé le nord-est de l’Inde, près de la frontière avec le Myanmar, en faisant au moins six victimes et des dizaines de blessés, ainsi que de vastes dégâts à travers la région.

L’épicentre du séisme se trouvait à 55 kilomètres de profondeur, à 39 kilomètres à l’ouest d’Imphāl, la capitale de l’Etat de Manipur, d'après le Service géologique américain. Le département météorologique indien indique, quant à lui, la profondeur de 17 kilomètres.

Les secousses ont commencé à 4h30 (heure locale) et n’ont duré qu’environ une minute, d’après les témoins.

Le nombre de victimes a atteint six personnes, a annoncé l’agence ANI, qui a auparavant fait état de plus de 100 blessés.

Les habitants d’Imphāl ont publié plusieurs photos montrant des bâtiments écroulés et des constructions détruites, dont une grande partie se trouvait dans le marché très fréquenté d'Ima Keithel à Imphal.

L’Etat de Manipur abrite une population de 2 570 390 personnes, alors que sa capitale compte plus de 400 000 habitants.

Les secousses ont été ressenties également dans d’autres Etats indiens, dont le Bengale-Occidental et l'Arunachal Pradesh, de même que dans des pays voisins, y compris le Bangladesh, le Bhoutan et le Myanmar. A Dacca, capitale du Bangladesh, qui abrite 7 millions d’habitants, ces derniers ont été réveillés au petit matin par ce qu’ils ont décrit comme le séisme le plus fort qu’ils aient jamais ressenti.

Lire aussi : Un séisme de magnitude 6,4 frappe l’Afghanistan, plus de 260 morts

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales