Pour Tarantino, le drapeau confédéré est «la croix gammée américaine»

Quentin Tarantino Source: Reuters
Quentin Tarantino

Lors d'une interview, le réalisateur a déclaré que le drapeau sudiste américain était pour lui comparable au drapeau à croix gammée des nazis. Il s'est aussi félicité du retrait de ce symbole dans certains Etats du Sud des Etats-Unis.

Le drapeau confédéré et Quentin Tarantino, ça fait deux. En marge de la promotion de son dernier film, le cinéaste américain a affirmé que, selon lui, le drapeau confédéré était «la croix gammée américaine».

Lire aussi : Barack Obama accueilli par des drapeaux confédérés lors de sa visite à Oklahoma

Le réalisateur a fait cette déclaration alors qu’il était interrogé sur son film, un western qui se déroule quelques années après la fin de la guerre de Sécession et met l’accent sur les tensions raciales alors en cours aux Etats-Unis.

Il a aussi estimé qu’il était «sacrément temps» que les Etats du Sud des Etats-Unis retirent ce symbole parfois jugé raciste. La question de ce drapeau s’était invitée aux Etats-Unis durant l’été, lors des manifestations contre le racisme à Ferguson, dans le Missouri, ou celles qui ont suivi la tuerie de masse de l’Eglise de Charleston, en Caroline du Sud.

Ce massacre avait en effet été perpétré par un jeune homme blanc qui posait avec le drapeau confédéré sur de nombreuses photos. Suite à cela, la Caroline du Sud avait décidé de retirer le drapeau confédéré des bâtiments officiels.

Pour Quentin Tarantino, cette tuerie de Charleston a dû être un élément déclencheur. «D’un coup, les gens ont commencé à parler de la Confédération d’une manière nouvelle. Pour ma part, ce drapeau a toujours été la croix gammée américaine».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales