Barack Obama accueilli par des drapeaux confédérés lors de sa visite à Oklahoma

Les manifestants brandissant le drapeau en face de l'hotel© Kevin Lamarque Source: Reuters
Les manifestants brandissant le drapeau en face de l'hotel

Le Président des Etats-Unis a été accueilli par des manifestants brandissant des drapeaux confédérés. Un geste fort de sens alors que la place de ce drapeau est contestée dans la société américaine depuis la fusillade raciste de Caroline du Sud.

Andrew Duncomb qui se présente comme un «rebelle noir» a organisé la manifestation du drapeau confédéré à Oklahoma City, rapporte la chaîne locale KFOR. 

«Ils imputent les problèmes racistes au drapeau et pas aux vrais problèmes de l'Amérique», a annoncé Duncomb. 

Il a en outre affirmé que ce sujet lui tenait à cœur et que c’est pour cela qu’il a décidé d'organiser le rassemblement. «Regardez ces gens, ils ont tous suivi le gars noir. Pensez-vous que l'un d'eux soit raciste ?», lance-t-il.

Le drapeau confédéré fait l'objet d'une grande polémique dans la société américaine après la fusillade perpetrée par Dylann Roof qui a eu lieu dans une église noire et qui a provoqué la mort de neuf personnes à Charleston. On a par la suite découvert des photos où il posait avec ce symbole.

Après un vote controversé, ce drapeau a été retiré des bâtiments publics de l'Etat de Caroline du Sud. Le président américain s’en est même félicité dans un tweet.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales