Washington aurait repoussé l'annonce de nouvelles sanctions contre l’Iran

Source: Reuters

D’après le quotidien américain Wall Street Journal, la Maison Blanche a décidé d'attendre encore avant d'annoncer de nouvelles sanctions contre Téhéran en raison du renforcement de son programme de missiles de défense.

«Nous étudions les différents aspects liés à de possibles nouvelles sanctions ainsi qu'une évolution de l’action diplomatique en conformité avec les intérêts de notre sécurité nationale. Pour cette raison, on n’annoncera pas la mise en oeuvre de sanctions additionnelles aujourd’hui», a fait savoir la Maison Blanche par courrier le 31 décembre à 22 heures (locales).

La veille, Washington aurait préparé un plan de nouvelles sanctions visant cinq fonctionnaires iraniens, deux réseaux liés à l’Iran ainsi que plusieurs autres compagnies étrangères, basées en Chine, en Iran et aux Emirats arabes unis qui tous seraient liés au test d'un missile balistique effectué par l'Iran le 10 octobre et le 21 novembre derniers.

Pourtant, même ces nouvelles sanctions n’ont pas été annoncées comme prévu le 31 décembre, le Wall Street Journal rapporte les propos de responsables américains non identifiés qui ont précisé que Washington «reste déterminé à combattre le programme de missiles» de Téhéran et que les sanctions concoctées par le Trésor américain «restent sur la table».

Hassan Rohani, le président iranien a, pour sa part, accusé les Etats-Unis de procéder à une «ingérence illégale» et ordonné à son ministre de la Défense, Hossein Dehghan, de poursuivre l'extension du programme balistique de Téhéran.

«Puisque le gouvernement américain continue de mener une politique hostile et poursuit son ingérence illégale [...], les forces armées doivent accroître rapidement et de façon importante leurs capacités dans le domaine des missiles», a-t-il écrit dans une lettre adressée à Hossein Dehghan, citée par l'agence de presse iranienne IRNA.

En savoir plus : Le président iranien voudrait développer son programme de missiles de défense 

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales