L'Iran nie avoir visé un porte-avion US dans le Golfe et dénonce une «guerre psychologique»

L'USS Harry S. Truman © US Navy Source: Reuters
L'USS Harry S. Truman

Téhéran a officiellement rejeté l’accusation selon laquelle un navire de patrouille des Gardes de la Révolution aurait tiré des roquettes à proximité de l’USS Harry S. Truman et de son escorte lors de leur entrée dans le Golfe persique.

Jeudi, des médias américains ont affirmé que le porte-avion avait fait face à des manœuvres d’intimidation de la part d’un navire de patrouille iranien.

Lire aussi : Clinton veut «renforcer» les liens avec Israël, et «n’exclut pas» une action militaire contre l’Iran

«Les forces navales des Gardes n’a mené aucun exercice dans le Détroit d’Ormuz durant la semaine dernière et la période durant laquelle les Américains affirment qu’un navire iranien aurait tiré des missiles et des roquettes», a déclaré Ramezan Sharif, le porte-parole des Gardes de la Révolution islamique, selon l’agence Reuters.

MORE:TehrandeniesthatitsRevolutionaryGuards’ patrolvessellaunchedrockets in imminent proximityto USS Truman https://t.co/mNl0dqsanp

— RT (@RT_com) 31 Décembre 2015


L’attaque présumée a été rapportée par la chaîne NBC News, qui a cité deux militaires américains anonymes. Ils ont affirmé que l’USS Harry S. Truman se trouvait à environ 1 400 mètres des navires iraniens, qui auraient alors tiré deux missiles dans le cadre d’un exercice naval. «Dans ces circonstances, la publication d’une telle fausse nouvelle est comparable à de la guerre psychologique» a affirmé Ramezan Sharif.

Lire aussi : Les Etats-Unis prêts à sanctionner 12 compagnies liées au programme nucléaire de l’Iran

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales