Clinton veut «renforcer» les liens avec Israël, et «n’exclut pas» une action militaire contre l’Iran

© Mary Calvert Source: Reuters

En course pour la présidentielle américaine de 2016, la candidate démocrate, favorite dans son camp, a tenu à rappeler son programme en matière de politique étrangère : durcissement sur le dossier iranien et rapprochement avec les Israéliens.

Au cours d’une conférence organisée par le think tank américain Brookings Institution, Hillary Clinton a partagé les plans de son peut-être futur premier jour à la Maison Blanche. «Je présenterais une invitation au Premier ministre israélien pour qu’il vienne aux Etats-Unis (...) afin de travailler à renforcer et intensifier énormément notre relation sur les questions militaires», a-t-elle assuré, ajoutant qu’elle désire amener les relations israélo-américaines «à un niveau supérieur».

S’exprimant par la suite sur le dossier iranien, la candidate aux élections présidentielles a estimé que l’option militaire ne devrait pas être «exclue» dans les négociations avec Téhéran. Selon elle, le pays fait déjà montre d’un «comportement provocateur» et pourrait violer l’accord sur le nucléaire qui a été conclu avec les Etats-Unis.

En savoir plus : Noam Chomsky : Obama est un opportuniste, Hillary Clinton est juste une opportuniste plus agressive

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales