Le mystère de l'étrange relique exhumée dans un cimetière de Jérusalem résolu grâce à Facebook

Les chercheurs pensaient qu'il s'agissait d'une très ancienne relique juive. Que nenni ! © Capture d'écran Facebook.
Les chercheurs pensaient qu'il s'agissait d'une très ancienne relique juive. Que nenni !

L'autorité chargée des antiquités d'Israël a passé 6 mois à tenter d'identifier le mystérieux objet. Mais en quelques heures, des utilisateurs de Facebook ont reconnu un «harmoniseur d'énergie» disponible pour quelques dizaines d'euros sur Internet.

Les autorités chargées d'étudier les antiquités et trésors architecturaux d'Israël ont annoncé que les internautes sur Facebook avaient résolu le mystère de cet objet doré que les premiers pensaient être une très ancienne relique juive. 

Amir Ganor, le directeur de l'autorité et chargé de la section réservée au vol d'objets précieux, affirme que la police avait alerté son bureau il ya six mois pour lui parler d'un étrange sceptre doré doté de sept rainures qui avait été trouvé dans un cimetière de Jérusalem.

L'objet a été découvert par un jardinier, qui a appelé la police, pensant quil s'agissait d'un engin explosif. 

Après de nombreux examens, le directeur de l'autorité a émis l'idée que la 'relique' de 8 kg avait pu avoir été utilisée dans les temples juifs bibliques. 

Pourtant, bien que de nombreux vestiges de ce genre datant des périodes romaine, byzantine et des croisades avaient déjà été retrouvés dans le cimetière, les chercheurs sont restés démunis face à cet objet mystérieux.

Ne sachant que faire, les spécialistes ont tout simplement décidé de demander de l'aide sur Facebook. Les suggestions des internautes ont été nombreuses à affluer, dont certaines assez farfelues.

Certains disaient que l'objet avait dû servir à l'insémination des bovins, à rouler de la pate à pain, à faire des massages où, rejoignant la supposition des chercheurs, qu'il s'agissait bel et bien d'une relique très ancienne. 

Mais finalement, en quelques heures, l'un des plus de 300 intervenants a identifié l'objet comme étant un harmoniseur d'énergie «Beamer Weber Isis», un dispositif «New Age» censé créer «un champ de protection» et destiné à l'usage des naturopathes et des personnes traitant des énergies guérisseuses.

L'objet est disponible sur le site Internet de la société allemande Weber Bio pour la somme de 1000 euros, mais existe aussi dans une version «pendentif» à partir de 67 euros. 

Reste à savoir pourquoi et comment cet objet farfelu a pu se retrouver enterré dans un cimetière de Jérusalem.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales