Syrie : neuf enfants tués par Daesh dans des tirs de roquette près d’une école

© Khalil Ashawi Source: Reuters

Après l'attaque d'Alep la semaine dernière, Daesh poursuit ses persécutions sur les civils. Neuf petites filles ont été tuées mardi, dans une attaque de l'Etat islamique sur leur école. Le bilan risque de s’alourdir.

Ce cruel incident a eu lieu mardi dans une école de la ville syrienne de Deir ez-Zor, située à l’est du pays lors d’un cours de culture physique à l’extérieur du bâtiment. Selon le directeur de l’école Droubi Mouhammad Al-Ali, la première frappe venait de territoires contrôlés par Daesh.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme, le pilonnage des terroristes de Daesh a non seulement coûté la vie à neuf fillettes mais en a blessé également 20 autres. Le directeur de l’école a à son tour précisé que trois filles se trouvaient dans un état critique.

«Après la frappe, nous avons évacué et hospitalisé les jeunes filles blessées, les enseignants de l’école voisine ont décidé d’évacuer les élèves», a fait savoir Droubi Mouhammad Al-Ali.

Le gouvernement syrien a condamné «une attaque terroriste» et le premier ministre Syrien Wael Nader Halqi a exprimé ses condoléances aux familles des victimes et a condamné les atrocités de l'Etat islamique.

Selon le directeur, qui a qualifié l’attaque d’«horrible et inhumaine», les élèves n’ont pas été les seuls à souffrir, puisque des civils ont aussi été touchés.

La province de Deir ez-Zor est quasiment entièrement aux mains de Daesh et du Front Al-Nosra, un groupe affilié à Al-Qaïda, et de ses alliés islamistes.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales