Le Pakistan «surpris» de faire partie de la coalition contre le terrorisme mise en place par Ryad

Le Pakistan «surpris» de faire partie de la coalition contre le terrorisme mise en place par Ryad Source: Reuters
Le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif
Suivez RT France surTelegram

Le ministre des Affaires étrangères pakistanais, Aizaz Chaudhry, s'est déclaré «surpris» de voir figurer le Pakistan dans la liste de la coalition de l'Arabie saoudite contre le terrorisme.

Il a indiqué n'avoir été informé de l'inclusion de son pays dans la liste qu'à la lecture de nouvelles informations. Aizaz Chaudhry a ajouté que l'ambassadeur du Pakistan à Ryad, la capitale saoudienne, avait été contacté pour des clarifications, selon les informations du Middle East Eye. D'autres hauts responsables avaient déjà admis que le pays n'avait pas été consulté avant son inclusion dans la liste des membres de la coalition formée par l'Arabie saoudite contre le terrorisme, présentée le 15 décembre en conférence de presse par le prince héritier Mohammed bin Salman.

Le Pakistan est un ancien allié de l'Arabie saoudite mais à refusé de participer à plusieurs récents conflits menés par le royaume, notamment au Yémen. De nombreux débats avaient alors agité le parlement pakistanais.

Lire aussi : L’Arabie saoudite forme une coalition islamique de 34 Etats pour lutter contre les «terroristes»

Le pays a également décliné la demande des Etats-Unis de participer aux combats contre l'Etat islamique en Syrie et en Irak

«Nous ne cherchons pas à nous impliquer dans aucun conflit en dehors de notre région», avait déclaré le porte-parole de l'armée pakistanaise, le lieutenant-général Asim Bajwa en novembre.

Le Pakistan et l'Arabie saoudite se sont toujours soutenus militairement. Ils auraient même conclu un accord afin de permettre au royaume d'accéder au programme d'armes nucléaires pakistanais. Selon certains analystes, Islamabad hésiterait à s'engager dans cette coalition en raison de son caractère sectaire. Le pays, dont l'importante minorité chiite fait régulièrement l'objet de violences, ne voudrait pas enflammer les choses sur le plan intérieur en s'engageant dans une opération extérieure.

Lire aussi : La nouvelle coalition saoudienne vise-t-elle la lutte contre Daesh ou contre l'influence chiite ?

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»