UE : la proposition d'interdire l'accès aux réseaux sociaux aux moins de 16 ans abandonnée

Martin Schulz, président du Parlement Européen. © Vincent Kessler Source: Reuters
Martin Schulz, président du Parlement Européen.

La parlement européen avait voté jeudi dernier un projet de loi sur la protection des données sur internet visant à interdire l'accès aux services en ligne aux moins de 16 ans, sans l'accord préalable des parents. Le projet a finalement été rejeté.

Après plusieurs jours de débats, la proposition a finalement été abandonnée : il reviendra à chaque Etat de décider la limite d'âge imposée pour permettre aux mineurs d'accéder aux réseaux sociaux. 

Le Royaume-Uni a ouvert le bal, précisant qu'il n'élèverait pas l'âge minimum pour accéder aux services en ligne, ce qui signifie qu'il sera toujours possible pour les enfants de 13 ans et plus d'y avoir accès sans accord parental. 

Si la proposition avait été adoptée, elle aurait interdit l'accès à des services hautement populaires tels que Facebook, Snapchat et autres réseaux sociaux.

L'intense campagne de lobbying des sociétés concernées semble avoir porté ses fruits. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales