L’ONU met fin à son enquête sur les armes nucléaires iraniennes

Le drapeau de l'AIEA© Heinz-Peter Bader Source: Reuters
Le drapeau de l'AIEA

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), l’organisme de surveillance atomique de l'ONU, a décidé de clore sa longue enquête sur le nucléaire iranien conformément à l’accord intervenu en juillet dernier entre le groupe des 5+1 et Téhéran.

«Fini» ! Le message envoyé par un diplomate lors d’une réunion à huis clos du conseil des 35 nations de l’AIEA concernant le dossier nucléaire iranien est on ne peut plus claire et signifie que la décision a été prise à l’unanimité. Une information confirmée plus tard par d’autres diplomates.

L’AIEA vient de rédiger un rapport qui supposait que l’Iran avait d’armes nucléaires secrètes jusqu’en 2003, même si l’agence n’a trouvé aucune trace d’activités liées au développement d’une arme nucléaire après 2009. Après 12 ans d’enquête sur le développement d’une bombe nucléaire en Iran, activité que Téhéran a toujours démentie, l’AIEA a décidé d’y mettre un terme.

Le groupe des 5+1, à savoir la Russie, les Etats-Unis, la France, la Grande-Bretagne, la Chine et l’Allemagne, ont conclu l’accord sur le nucléaire iranien qui permet aujourd’hui de mettre un terme à cette enquête.

La résolution adoptée mardi par l’AIEA prévoit aussi de mettre fin aux sanctions contre l’Iran, lorsque Téhéran aura mis en place les restrictions convenues à ses activités nucléaires.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales