Un plombier attaque Ford après l'apparition de son pick-up dans une vidéo djihadiste en Syrie

La photo du pick-up Ford F-250 diffusée par les djihadistes
La photo du pick-up Ford F-250 diffusée par les djihadistes

Un pick-up de la marque Ford ayant appartenu à une compagnie de plomberie au Texas s'est retrouvé en Syrie avec les coordonnées de son ex-propriétaire. Mark Oberholtzer a porté plainte contre la marque américaine après avoir reçu des menaces de mort.

Sur la photo publiée, on aperçoit des combattants du Jaish al-Muhajireen wal-Ansar, un groupe d'islamistes extrémistes combattant contre le gouvernement syrien, qui tirent à l'arme lourde depuis un véhicule F-250 de la marque américaine. Figure également sur la portière de la voiture les coordonnées du plombier texan.

Mark Oberholtzer a indiqué avoir reçu des milliers de messages téléphoniques et électronique à son bureau et à sa maison. Il a engagé un avocat qui a déposé plainte contre le concessionnaire Ford qui a revendu ce pick-up. «Ces appels étaient haineux, me menaçant et allant jusqu'à la mort», a-t-il déclaré pour justifier sa plainte, avant de déplorer que les inscriptions publicitaires n'aient pas été effacées comme il était prévu.

Il réclame un million de dollars de dommages et intérêts

Le plombier a échangé en octobre 2013 sa voiture dans une concession de Ford à Houston où un employé lui a demandé de ne pas enlever lui-même les peintures pour ne pas endommager le véhicule. Selon les premiers éléments de l'enquête, la voiture a été revendu ensuite en novembre 2013 avant d'embarquer pour la Turquie et le port de Mersin.

Mark Oberholtzer demande un million de dollars de dommages et intérêts. Le plombier a arrêter provisoirement son travail et quitter la ville pour des raisons de sécurité après les messages reçus. Des agents de la sécurité intérieure et du FPI l'ont rencontré. Il s'estime désormais obligé de porter une arme afin de pouvoir assurer sa propre sécurité. Les pick-up Ford F-250 et de la marque Toyota sont très utilisés par les djihadistes.

Lire aussi : Les Etats-Unis lancent une enquête sur les très nombreux pick-ups «Toyota» que possède Daesh

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales