La CPI refuse à l’Ukraine le droit d’ouvrir une enquête sur le rattachement de la Crimée à la Russie

La CPI refuse à l’Ukraine le droit d’ouvrir une enquête sur le rattachement de la Crimée à la Russie
CPI, capture d'écran de Twitter
Suivez RT France surTelegram

Le porte-parole de la Cour pénale international Fadi El Abdallah a annoncé que l’organisation ne peut pas entamer d’enquête concernant le rattachement de la Crimée à la Russie, annonce l’agence d’information ukrainienne UNIAN.

Selon Abdallah, les résultats des enquêtes liées aux soi-disant «actes d’agression» ne pourront être produits face à la Cour seulement à la fin de l’année 2017, dans le cas où les normes correspondantes seront ratifiées par au moins 30 Etats.

«Cette norme n’entrera en vigueur qu’à partir de 2017. En novembre de cette année-là, il y aura un scrutin afin de déterminer si nous voulons activer cette partie de la responsabilité pénale ou non. En fonction des résultats du scrutin, nous saurons si ce fait tombera sous la juridiction de la cour», a annoncé Abdallah.

Autrement dit, la Cour pénale internationale (CPI) ne peut entamer cette enquête. De plus, rapporte UNIAN, l’Ukraine ne pourra pas s’adresser à la Cour même après la procédure. «Je ne pense pas que cela soit applicable aux faits qui ont eu lieu dans le passé. Les événements qui se sont déroulés avant que cet amendement ne soit entré en vigueur ne seront pas envisagés par la cour», a souligné Abdallah.

La Crimée est devenue une partie de la Russie suite à un référendum en 2014. Kiev, cependant, n’a pas reconnu ces résultats et continue à considérer la péninsule comme un territoire ukrainien occupé.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix