Après Larousse, Oxford Press décide d'inclure la Crimée à la Russie dans ses manuels scolaires

Après Larousse, Oxford Press décide d'inclure la Crimée à la Russie dans ses manuels scolaires© Google Maps
La péninsule de Crimée est redevenue russe à l'issue du référendum de Mars 2014.

Un des principaux éditeurs universitaires au monde, Oxford University Press, a reconnu à son tour la Crimée comme faisant partie de la Russie en vertu du droit international. Désormais, les nouveaux manuels ont été remis à jour outre-Manche.

La semaine dernière en France, Larousse a publié son atlas socio-économique 2016 dans lequel la Crimée est désignée comme faisant partie intégrante du territoire russe. Aujourd'hui, les britanniques s'y mettent également : dans sa nouvelle version, un manuel de géographie d'Oxford University Press situe la Crimée en Russie.

Ainsi, dans le chapitre 6.1 de ce manuel d'Oxford intitulé Geog.3 «Student Book», on peut voir plusieurs cartes illustrées expliquant que la Russie est «un grand et puissant pays - le plus grand pays du monde en terme de territoire».

Par ailleurs, les auteurs n'omettent pas de mentionner «deux petites enclaves : l'une à côté de la Lituanie, appelée Kaliningrad, l'autre - la Crimée rattachée au territoire russe en 2014».

Pour ce dernier exemple, le manuel se réfère au référendum de Mars 2014, lors duquel 96,7% des résidents de la péninsule ont voté en faveur de la réunification.

Le vote, cependant, n'a pas été reconnu par l'Europe et les Etats-Unis qui ont accusé Moscou d'avoir «annexé» la Crimée, avant de mettre en place des sanctions économiques. 

Aussi, l'ambassade d'Ukraine au Royaume-Uni s'est fermement opposé à la nouvelle édition du manuel d'Oxford University Press, envoyant une lettre officielle, demandant à la plus grande maison d'édition universitaire du monde de «corriger [ses] erreurs immédiatement», ajoutant que le contenu de ses manuels scolaires «induit les étudiants en erreur».

En savoir plus : La Russie vue comme un monstre dans les manuels néerlandais

La péninsule de Crimée faisait partie de la Russie de 1784 à 1954. Le dirigeant soviétique Nikita Khrouchtchev, natif d'Ukraine, avait alors remis la péninsule à la République socialiste soviétique d'Ukraine.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»