La Gambie est désormais une République islamique, annonce le président

Le président gambien, Yahya Jammeh© Carlos Garcia Rawlins Source: Reuters
Le président gambien, Yahya Jammeh

Yahya Jammeh, dirigeant de la Gambie, a annoncé que l’Islam devenait officiellement la religion de cet Etat à majorité musulmane, mais que les autres croyances de ses citoyens seraient toujours respectées.

«En accord avec l’identité religieuse du pays et ses valeurs, je proclame que la Gambie est un Etat islamique» a annoncé le président à la télévision officielle, expliquant que «comme les musulmans sont en majorité dans le pays, la Gambie ne peut pas se permettre de poursuivre l’héritage colonial».

La population gambienne, qui compte 1,8 million d’habitants, est musulmane à 95%, mais Jammeh a assuré que la pratique des autres religions ne serait pas entravée.

En 2013, le leader du pays avait annoncé son retrait du Commonwealth, une organisation intergouvernementale composée majoritairement d’anciennes colonies britanniques, en qualifiant celle-ci de «néocoloniale».

Depuis quelques années, les relations de la Gambie avec les pays occidentaux se détériorent, malgré d'importants échanges commerciaux avec certains pays européens, comme la Grande-Bretagne. L’ancien ministre des Affaires étrangères Sidi Sanneh, devenu entretemps un dissident basé aux Etats-Unis, explique dans le journal britannique The Guardian que «dépourvu d’aide au développement en raison d’un bilan déplorable en ce qui concerne les droits de l’Homme (…), Jammeh se tourne vers le monde arabe» pour y obtenir des fonds d’aide au développement.

La Gambie rejoint donc officiellement le rang des républiques islamiques, comme l'Iran ou l'Afghanistan.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales