Syrie : 22 morts dans une attaque de Daesh dans le centre de Homs

Capture d'écran de Twitter
Capture d'écran de Twitter

Au moins 22 personnes ont été tuées et 70 blessées après l’explosion d’une voiture piégée près d’un hôpital à Homs, a rapporté Ria Novosti. Les rebelles ont récemment transmis la ville aux forces gouvernementales, conformément à la trêve.

Alors que les services d’urgence prennent en charge les blessés, il est possible que le nombre de victimes augmente. Selon l’agence RIA Novosti citant des sources médicales, au moins 22 personnes ont été tuées, alors que l'information des autres agences divergent. Daesh a revendiqué cet attentat.

L’incident a eu lieu près d’un hôpital du quartier d’al-Zahra. La zone a connu plusieurs attaques à la bombe alors qu’elle représente le foyer de la minorité alaouite, à qui appartient l’élite au pouvoir en Syrie.

La télévision syrienne a décrit l’attaque de «deux importantes explosions terroristes». La deuxième a eu lieu près d’un voisin peu de minutes après l’explosion d’une voiture piégée.

La vile syrienne de l’ouest du pays a été ciblée après que le gouvernement et les forces rebelles sont tombés d’accord cette semaine pour établir un cessez-le-feu. L’initiative est considérée comme une percée majeure dans l’objectif d’une réconciliation politique en Syrie.

L’attaque à la bombe à Homs intervient quelques jours après une triple explosion ayant eu lieu dans la province d’Hassaké dans le nord-est de la Syrie, qui a coûté la vie à quelque 60 personnes et laissé des dizaines de blessés.

Une attaque jeudi a ciblé l’hôpital militaire kurde et un marché très fréquenté. Le groupe Etat islamique a revendiqué ce triple attentat suicide dans un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux, précisant que trois des leurs avaient réussi à passer les barrages de sécurité de la ville.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales