Washington répugne à l’admettre mais elle «cautionne» le trafic de pétrole entre la Turquie et Daesh

Source: Reuters

Le ministre russe de la Défense a fustigé la réaction américaine à la révélation du commerce secret du pétrole entre la Turquie et l’Etat islamique, en estimant qu’il est impossible que Washington ne s’en soit pas aperçu.

«Au final, nos collègues du département d’Etat américain et du Pentagone ont admis l’authenticité des preuves que nous avons présentés sur l’origine et la destination du pétrole volé qui est acheminé depuis les zones contrôlées par les terroristes», s’est félicité lors d’un point presse ce samedi le représentant de la Défense russe Igor Konachenkov.

«Cependant, les affirmations de Washington qui ne voient pas de camions-citernes traverser les points de passage de la frontière suscitent le sourire, en premier lieu parce qu’il s’agit d'images fixes», a ajouté le responsable. Il a conseillé au côté américain de regarder les vidéos également présentées par le ministère russe, qui montrent «non seulement les camions-citernes qui traversent la frontière turque, mais qui le font sans même s’arrêter».

Si les preuves de la Russie ne suffisent pas, les Etats-Unis et leurs alliés devraient jeter un coup d’œil sur les images prises par leurs propres drones, «dont le nombre survolant la frontière turco-syrienne et les champs pétroliers contrôlés par les terroristes vient de tripler», a déclaré le militaire.

En savoir plus : La Turquie fournit-elle des soins médicaux gratuits aux djihadistes syriens ?

D’après Igor Konachenkov, il serait impossible que la coalition occidentale ne se rende pas compte du commerce du pétrole entre l’Etat islamique (Daesh) et la Turquie, vu leurs capacités techniques en Syrie et en Irak.

«Donc lorsque les responsables américains affirment ne pas s’apercevoir de la contrebande de pétrole entre les terroristes et la Turquie, cela ne peut pas être qualifié de malice, ils cautionnent directement ce qui se passe», a souligné le responsable.

Vendredi, un responsable anonyme du département d’Etat américain a confirmé à Reuters que les photos russes des milliers de camions-citernes transportant du pétrole en Syrie étaient authentiques. Cependant, le fonctionnaire a souligné qu’il «n’a pas vu les images des postes de contrôle avec les camions qui les traversent». «C’est pourquoi je ne crois pas que cela existe», a dit la source à l’agence.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales