«C’est pour la Syrie» : Trois personnes blessées au couteau dans le métro londonien (VIDEO)

Source: Reuters

Samedi soir s’est transformé en film d’horreur dans le métro de Londres, où un attaquant a tranché la gorge d'un passager en s’exclamant «C’est pour la Syrie». La police considère cette attaque comme un acte terroriste.

L’attentat a eu lieu près de 7h (heure locale) dans l’espace de vente des billets de la station de Leytonstone. Les témoins oculaires ont décrit une scène terrifiante, avec une mare de sang sur le sol et le criminel qui hurlait en menaçant d’attaquer les autres passagers.

La victime, à laquelle il aurait tranché la gorge, a été transportée à l’hôpital. Elle souffre de plusieurs blessures et demeure toujours dans un état grave, d’après les médecins.

Au total, trois personnes ont été blessées dans l’incident, les deux autres n’ayant reçu que des blessures légères. 

«Nous considérons qu’il s’agit d’un acte terroriste», a annoncé dans un communiqué le chef de la Division antiterroriste de la police londonienne Richard Walton. La police a cependant refusé de commenter les informations selon lesquelles l’attaquant parlait de la Syrie.

Le criminel aurait résisté durant l’arrestation. Dans une vidéo ci-dessous, on peut voir la bagarre entre le policier et le suspect.

Attention : le contenu attaché à cet article peur heurter la sensibilité.

«J’ai eu tellement peur que j’ai couru pour sauver ma vie», a raconté un témoin, qui a assisté à l’attaque, à express.co.uk. «Après 10-15 minutes la police l’a arrêté. Alors qu’il sortait avec eux, il a dit : "C’est ce qui se passe lorsque vous *** la mère Syrie, votre sang sera versé"», a déclaré le témoin.

La circulation sur la Central Line a été partiellement suspendue pour le reste de la journée, alors que la police enquête sur l’incident.

En savoir plus : Premières frappes aériennes de la Grande-Bretagne en Syrie, prémices d’une longue guerre

Cet attentat arrive quelques jours après l’approbation par le Parlement britannique des frappes aériennes sur les positions de l’Etat islamique (Daesh) en Syrie.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales