Fusillade de San Bernardino en Californie : 14 morts, 17 blessés, les suspects abattus

 Source: Reuters

Deux tireurs ont ouvert le feu dans un établissement public d'aide aux déficients mentaux dans la ville de San Bernardino tuant 14 personnes et en blessant 17. En fuite durant plusieurs heures, les assaillants ont été abattus par la police.

  • "Nous sommes tombés sur du matériel servant à la fabrication d'engins explosifs en nombre substantiel dans la maison qui nous a été indiquée. De plus, de très nombreuses munitions pour fusils d'assaut et autres armes ont été retrouvées."

    "Ils auraient pu faire plus de dégâts, ils avaient assez d'armes." L'enquête est en cours et le bureau du sheriff s'est exprimé. Il se refuse cependant à plus de commentaires sur les individus impliqués.

    En ce qui concerne les bombes retrouvées sur le lieu de la fusillade, elles étaient au nombre de trois, attachées ensemble et reliées à un détonateur à distance. 

    Quant au FBI, il a déclaré qu'il était "beaucoup trop tôt" pour tirer des conclusions sur les motivations du couple qui a tué 14 personnes mercredi. 

    David Bowdich, responsable du bureau de Los Angeles, ne s'avance pas sur la dimension de l'affaire : "Ce serait irresponsable de ma part d'appeler cela du terrorisme." De son côté, la chaîne CBS citent des sources parlant d'un visionnage d'images de propagande de Daesh par les suspects.

    Pour David Bowdich, les agents fédéraux ont une définition "très précise" du terme "terrorisme". Le fait que cette affaire ait à la fois les aspects d'un règlement de compte personnel et d'une attaque terroriste fait planer le doute. 

  • Selon le président Barack Obama, la piste terroriste reste «possible», même s'il ajoute que pour l'instant «nous n’en savons rien». Il a tenu cette déclaration à l'issue d'une réunion du Conseil de sécurité nationale.

  • Le FBI a annoncé que les motivations terroristes des suspects n'étaient pas écartées.

  • Un groupe de défense judiciaire musulman avait déclaré plus tôt dans la nuit que l'un des suspects s'appelait Syed Farook et sa femme Tashfeen Malik.

    Le beau-frère du suspect, intérrogé par les médias a déclaré n'avoir aucune idée des motivations de ce dernier, ajoutant que son beau-frère était un citoyen américain. 

  • Les suspects ont été abattus par la police. Il s'agit d'un homme de 28 ans, employé du ministère de la Santé et de l'environnement du comté de San Bernardino ainsi que de sa femme, ont annoncé dans la nuit les médias américains.

  • Un suspect à terre à côté d'un véhicule criblé de balles.

  • Jarrod Burguan, chef de la police de San Bernardino, a tenu une conférence de presse sur ce qu'il a qualifié au minimum "d'attaque terroriste domestique". Selon ses informations, 14 personnes ont trouvé la mort et autant seraient blessées dont certaines grièvement. 

    Ses dires coïncident avec une partie des témoignages recueillis sur place. Trois hommes ont ouvert le feu à l'Inland Regional Centre, un établissement public s'occupant de personnes mentalement déficientes. Les victimes étaient concentrées dans la même zone du bâtiment. 

    La police est à la recherche d'un véhicule SUV de couleur noire dans lequel les tireurs auraient pris la fuite. Pour l'instant, aucune information n'est disponible concernant leurs identités ou leurs motivations et aucune autre menace n'est identifiée.

    Selon le chef de la police, les assaillants étaient "préparés", "équipés" et armés de fusils d'assaut. Un témoin a rapporté à la chaîne CBS avoir vu "trois hommes blancs, athlétiques et en possession de plusieurs chargeurs". 

  • Selon le chef de la police de San Bernardino, le bilan provisoire est de 14 morts et 14 blessés. Celui-ci a réfuté une rumeur qui faisait état du nom du suspect, affirmant ne pas connaitre pour l'instant l'identité de celui-ci. Il parle de 1 à 3 tireurs.

  • Une fusillade a éclaté dans un établissement public s'occupant de personnes mentalement déficientes dans la ville de San Bernardino. Les témoins parlent de trois tireurs lourdement armés, portant des masques et des habits militaires. 

    Les informations concernant le bilan sont contradictoires. Il y aurait une vingtaine de victimes dont trois à douze seraient décédées. Des dizaines de personnes ont été évacuées. 

    Les assaillants auraient pris la fuite à bord d'un véhicule de type SUV et sont activement recherchés. Les forces de l'ordre mènent actuellement une opération d'envergure afin de les appréhender. 

  • Barack Obama s'est brièvement exprimé sur la fusillade de San Bernardino. "Nous vivons une série de tueries inédite dans le monde. Nous ne devrions jamais penser que ceci arrive dans le cours normal des choses. Ce n'est pas le cas."

La tragédie aurait pris place au Inland Regional Centre. Un établissement géré par l'Etat qui aide les personnes mentalement déficientes. 

Plusieurs témoins parlent de trois tireurs masqués, portant des habits militaires et lourdement armés. Ils auraient pris la fuite à bord d'un véhicule de type SUV et sont actuellement la cible d'une véritable chasse à l'homme de la part des forces de l'ordre. 

Les informations concernant le bilan sont contradictoires. On parle de 3 à 12 tués et d'une vingtaine de blessés. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales