Les cas de violence sexuelle sur les chevaux augmentent de façon inquiétante en Suisse

Les cas de violence sexuelle sur les chevaux augmentent de façon inquiétante en Suisse© Michael Buholzer Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

La Suisse connait une augmentation inquiétante du nombre d’attaques sexuelles perpétrées sur des animaux, en particulier contre des chevaux. 1709 cas de cruauté envers nos amis les bêtes ont été constatés en 2014.

Ces révélations inquiètent les groupes de défense des animaux, parce qu’il semble que le problème s’aggrave. Le groupe Tier im Recht (Droits des animaux) affirme que le nombre d’abus a été multiplié par trois par rapport à celui d’il y a une décennie.

Reste qu’il semble que certains chevaux sont particulièrement en danger, 10% des cas de maltraitance impliquent la zoophilie.

«Ce taux est relativement élevé en comparaison avec d’autres espèces», a confié au journal The Local un expert légal de Tier im Recht, Andreas Ruttimann.

«Au total, 105 cas de cruauté envers les animaux ont été enregistrés l’année dernière, ce qui est considérablement supérieur par rapport aux années précédentes, mais probablement inférieur au nombre réel d’incidents», a-t-il ajouté.

Le groupe estime que les chiffres pourrait s’avérer plus importants encore, étant donné qu’environ 150 000 personnes en Suisse prennent part à des activités équestres. Il ajoute qu’il existe plus de 110 000 chevaux répartis dans 18 000 fermes en terre helvète.

En savoir plus : «En Israël, il est interdit de nourrir de force les animaux, mais cela est permis pour les humains»

Selon le journal 20 Minuten, certains experts pensent que 10 000 personnes en Suisse sont soupçonnées de pratiquer la zoophilie.

Plus de huit millions de personnes habitent en Suisse, ce que signifierait que 0,125% de la population ont un penchant vers la zoophilie.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix