Guantanamo ne sera pas fermé en 2016, en dépit des promesses de Barack Obama

Guantanamo ne sera pas fermé en 2016, en dépit des promesses de Barack Obama© Larry Downing Source: Reuters
Guantanamo
Suivez RT France surTelegram

Barack Obama a signé la grande loi de Défense 2016. Celle-ci ne prévoit pas la fin de la prison de Guantanamo, alors même que la fermeture de ce camp était l'un des engagements forts du président américain.

Deux semaines auparavant, le Congrès avait adopté ce texte dans lequel est réinscrite l'interdiction faite au Pentagone d'utiliser des fonds pour transférer sur le sol américain des détenus de la prison à la sinistre réputation, jusqu'au 31 décembre 2016. De fait, cette mesure signifie que Guantanamo, qui se trouve sur l'île de Cuba, restera ouverte au moins jusqu'à cette date.

Barack Obama, s'il a signé cette loi, comme il s'y était engagé d'ailleurs, a toutefois précisé que selon lui, les restrictions inscrites dans cette loi concernant Guantanamo sont «injustifiées et contre-productives».

Selon lui, maintenir ce site «n'est pas cohérent avec les intérêts de la Nation» et «affaiblit la réputation du pays dans le monde». Barack Obama a sans cesse réaffirmé sa volonté au cours de ses deux mandats de fermer cette prison, symbole de tortures et mauvais traitements. Il juge ainsi insensé de «dépenser trois millions de dollars par prisonnier pour conserver une prison que le monde condamne et que les terroristes utilisent pour recruter».

En savoir plus : Les 10 fois où Obama a promis de fermer Guantanamo

La Maison Blanche a annoncé travailler sur un nouveau plan, annoncé de longue date, pour fermer cette prison hautement controversée, créée dans la foulée des attentats du 11 septembre 2001.

Cependant le Congrès, à majorité républicaine, risque de s'opposer à ce texte en préparation. La Maison Blanche n'a donc pas exclu d'avoir recours à un éventuel décret présidentiel. 

Parmi les autres dispositions de la loi, une autre mesure très symbolique : l'interdiction du recours par les Etats-Unis à des techniques de torture dont la tristement célèbre technique du Waterboarding ou simulation de noyade.

En savoir plus : Guantanamo pourrait rester ouvert à cause des attentats de Paris, selon Barack Obama

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix