Guantanamo pourrait rester ouvert à cause des attentats de Paris, selon Barack Obama

Guantanamo pourrait rester ouvert à cause des attentats de Paris, selon Barack Obama© Bob Strong Source: Reuters
Clôture autour du camp de Guantanamo
Suivez RT France surTelegram

Barack Obama a prévenu que ses efforts pour fermer le camp de prisonniers de Guantanamo risquaient d’être sapés par les attentats de Paris, et ses conséquences politiques.

Le président américain, qui s’est exprimé après un entretien avec le Premier ministre canadien Justin Trudeau à Manille durant le sommet de l’APEC a déclaré : «Je peux vous garantir qu’il y aura une forte résistance, car suite aux évènements de Paris, je pense que nous allons être attaqués sur des sujets qui ne nous rendrons pas plus en sécurité, mais qui serviront à faire de belles phrases électoralistes dans les médias».


Le Président Obama a aussi déclaré que l’installation militaire à Cuba alimentait le terroriste, faisait office «d’énorme outil de recrutement» pour l’Etat islamique.

«Cela fait partie de la logique de rationalisation et de justification de leur violence démente qu’ils font subir à des innocents» a-t-il affirmé. «C’est le même processus que la rhétorique sur les réfugiés, qui suggère que nous ne devrions accueillir que les chrétiens, ou qui propose que nous refoulions tous les demandeurs d’asile syriens même s’ils sont mineurs – de la même façon que cela aliène les Américains musulmans qui sont nos compatriotes, nos amis, nos voisins et nos collègues, ainsi que les 1,6 milliard de personnes du monde musulman, Guantanamo a été un outil de recrutement considérable pour l’Etat islamique».

Le président Obama a signé un ordre exécutif le 22 janvier 2009 afin de fermer le camp de rétention situé à Cuba, qui reste toujours ouvert six ans après. Le nombre de prisonnier est passé de 241 à 107 durant son mandat, mais Obama fait face à de nombreux obstacles pour le fermer complètement.

En mai, le sénat a voté contre l’allocation de crédits au gouvernement pour fermer Guantanamo, et le 10 novembre dernier, la chambre a voté la loi de finances relative au budget de défense nationale, qui contenait des barrières légales à la fermeture de la prison. Le candidat républicain et ancien gouverneur de Floride Jeb Bush a promis mercredi qu’il garderait Guantanamo ouvert s’il gagnait en 2016.

Lire aussi : En désaccord sur le calcul du budget et Guantanamo, Obama met son véto à la proposition du Congrès

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix