Les compagnies aériennes russes définitivement boutées hors de l’espace aérien ukrainien

Arseni Iatseniouk, Premier ministre ukrainien Source: Reuters
Arseni Iatseniouk, Premier ministre ukrainien

Après avoir banni en octobre de son espace aérien tous les vols de compagnies russes, Kiev a également décrété l’interdiction des vols en transit pour elles. Une décision que les autorités russes ont jugée de «peu pertinentes».

«Je demande au ministère de l’Infrastructure de prendre des mesures conformément au droit international afin d’avertir la Russie sur la fermeture de l’espace aérien pour toutes les compagnies russes sans exception, ainsi que la suspension de tous les vols en transit», a annoncé le Premier ministre ukrainien, Arseni Iatseniouk mercredi lors de la réunion de la Chambre des ministres à Kiev.

Cette interdiction de traverser l’Ukraine sera effective dès minuit (01h00, heure de Moscou) le 26 novembre, a fait savoir à l’agence TASS une représentante du service de presse du ministère ukrainien de l’Infrastructure.

Cependant, cette mesure prise a été qualifiée par l'agence fédérale du transport aérien Rossaviatsia de «peu pertinente» puisqu’«après la catastrophe au-dessus de Donetsk, la majorité des compagnies russes refusent d’effectuer des vols en transit via l’Ukraine pour des raisons de sécurité».

Un nombre insignifiant de compagnies russes passait par nécessité dans l’espace aérien ukrainien, a noté Rossaviatsia dans un communiqué.

«L’interdiction, introduite par l’Ukraine fait peu de sens pour l’aviation russe et cela prouve une nouvelle fois la position complétement destructive des autorités de Kiev concernant les questions de liaisons aériennes», lit-on dans le communiqué.

Le 29 septembre, la Russie avait fermé son espace aérien aux avions ukrainiens en réponse aux restrictions, imposées par Kiev à toutes les compagnies aériennes russes, à l’exception de UTair, rajoutées sur la liste des sanctions ukrainiennes.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales