Le kamikaze du Stade de France a-t-il été filmé en train de danser dans un camp en Serbie ?

© Capture d'écran Rast Patz

Une vidéo dans laquelle certains croient reconnaître Ahmad Almohammad, l’un des terroristes des attentats du Stade de France, a été tournée dans un camp de réfugié en Serbie aux alentours du 15 octobre selon ses auteurs.

Selon des médias serbes, le kamikaze, qui est venu en Europe en se faisant passer pour un réfugié, arrivant sur l’île de Leros le 3 octobre, puis par les Balkans où il est entré en Serbie le 7 octobre, aurait été filmé en train de faire la fête dans le camp de Preševo en compagnie de demandeurs d’asiles.


Selon ces sources, Ahmad Almohammad serait l'homme que l'on voit à partir de la huitième seconde :


Lire aussi : VIDEO: l'émouvant sursaut des supporters qui chantent la Marseillaise en évacuant le Stade de France

Extrait de la vidéo © Capture d'écran du Dailymail
Extrait de la vidéo

Néanmoins, les auteurs de la vidéo, membres de l'organisation humanitaire Projet RastPlatz, affirment, s'appuyant sur les propos du ministre de l'Intérieur croate, que Ahmad Almohammad a été enregistré le 8 octobre en Croatie, et estiment donc que «ces accusations sont fabriquées». Ils affirment, répondant au Daily Mail qui a titré son article en qualifiant l'homme de «terroriste souriant» qu'il «est probablement l’un des nombreux réfugiés qui fuient des attaques comme celles qui ont eu lieu à Paris».


Le passeport du kamikaze, qui s'est fait exploser à proximité du Stade de France vendredi soir lors d'une action coordonnée ayant aussi visé plusieurs lieux parisiens et causé la mort de 129 personnes, avait été retrouvé à proximité de son corps mais s'est révélé être un faux. Ses empreintes digitales, correspondent néanmoins à celles qui ont été relevées lors de son arrivée en Europe. Il avait alors enregistré une demande d'asile avant de poursuivre son périple vers la France. 

Lire aussi : Un homme dont le passeport avait les mêmes données de celles du kamikaze de Paris arrêté en Serbie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales