«Emballés par inadvertance» ? Nouveaux documents confidentiels trouvés dans un bureau privé de Biden

- Avec AFP

Joseph Biden à la Maison-Blanche le 11 janvier 2023 (image d'illustration).© Kevin Dietsch/Getty Images Source: AFP
Joseph Biden à la Maison Blanche, le 11 janvier 2023 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Des assistants de Joseph Biden expliquent avoir trouvé de nouveaux documents confidentiels dans un endroit séparé du bureau qu'il a utilisé après avoir quitté l'administration Obama. Cette découverte survient dans la foulée d'une annonce similaire.

Après l'annonce de la découverte, dans un ancien bureau de Joseph Biden, de documents confidentiels remontant à son mandat de vice-président de Barack Obama (2009 à 2007), les assistants du 46e président des Etats-Unis ont indiqué le 11 janvier avoir trouvé «un lot supplémentaire de documents classifiés dans un endroit séparé du bureau de Washington qu'il a utilisé après avoir quitté l'administration Obama».

Des documents «emballés par inadvertance» ?

Ainsi que le rapporte la chaîne américaine CBS, l'administration présidentielle aurait fait cette trouvaille en cherchant à obtenir un décompte complet de tous les documents classifiés qui auraient pu être «emballés par inadvertance» dans des boîtes lorsque Joseph Biden a quitté le bureau du vice-président en janvier 2017.

Le 9 janvier, la Maison Blanche avait annoncé que des documents classés confidentiels avaient été retrouvés dans les locaux d'un cercle de réflexion de Washington que l'actuel président a parfois utilisés comme lieu de travail.

Selon le conseiller juridique de Joseph Biden, Richard Sauber, des avocats du chef d'Etat auraient découvert les documents en novembre en vidant ces locaux et les auraient remis aux Archives, chargées de préserver ce type d'actes.

«La Maison Blanche coopère avec les Archives nationales et le ministère de la Justice», a affirmé Richard Sauber dans un communiqué. Il a précisé que ce «petit nombre de documents classés confidentiels» avait été retrouvé dans un «placard fermé à clé» au Penn Biden Center, un cercle de réflexion lié à l'université de Pennsylvanie.

De son côté, Joseph Biden a déclaré aux journalistes le 10 janvier qu'il était «surpris» par la découverte et qu'il ne savait pas ce qu'il y avait dans les documents. Toutefois, «un petit nombre» de documents confidentiels datant ont été également retrouvés dans sa résidence privée, à Wilmington, a affirmé le 12 janvier la Maison Blanche. Ils étaient dans le garage de sa résidence du Delaware et dans une pièce adjacente, selon un communiqué.  

En fin de journée, le procureur général des Etats-Unis Merrick Garland a fait savoir qu'un procureur indépendant avait été nommé, afin d'enquêter sur ces documents confidentiels retrouvés dans un ancien bureau et dans la résidence privée du chef d'Etat.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix