Des documents confidentiels de la vice-présidence de Biden retrouvés dans un centre de réflexion

- Avec AFP

Des documents confidentiels de la vice-présidence de Biden retrouvés dans un centre de réflexion© Mark Makela / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Barack Obama et Joe Biden lors d'un rassemblement démocrate en Pennsylvanie le 5 novembre 2022 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Un «petit nombre de documents classés confidentiels» datant de la vice-présidence de Biden sous Obama ont été découverts dans un centre de réflexion de Washington lié à l'université de Pennsylvanie. Le FBI aurait ouvert une enquête.

Ce 9 janvier, la Maison Blanche a annoncé que des documents classés confidentiels datant de la vice-présidence de Joe Biden (sous Barack Obama de 2009 à 2017) avaient été retrouvés dans les locaux d'un cercle de réflexion de Washington que l'actuel président a parfois utilisés comme lieu de travail.

Selon le conseiller juridique de Joe Biden, Richard Sauber, des avocats de l'actuel chef d'Etat auraient découvert les documents en novembre en vidant ces locaux et les auraient remis aux Archives, chargées de préserver ce type d'actes.

«La Maison Blanche coopère avec les Archives nationales et le ministère de la Justice», a affirmé Richard Sauber dans un communiqué. Il a précisé que ce «petit nombre de documents classés confidentiels» avait été retrouvé dans un «placard fermé à clé» au Penn Biden Center, un cercle de réflexion lié à l'université de Pennsylvanie.

Trump réclame de nouvelles perquisitions

Toujours selon le conseiller juridique, «les documents n'avaient pas fait l'objet d'une quelconque requête ou demande antérieure». Il a ajouté que, depuis leur remise aux Archives, les avocats de Joe Biden avaient continué de coopérer afin de «s'assurer que les Archives soient bien en possession de toute archive de l'administration Obama-Biden».

Selon le média américain CBS News, le ministre de la Justice Merrick Garland a ordonné au procureur fédéral de Chicago de passer les documents en revue, et la police fédérale (FBI) a aussi ouvert une enquête. 

Citant une source anonyme, CBS News rapporte qu'une dizaine de documents seraient concernés et qu'aucun ne contiendrait de secrets nucléaires.

«Quand est-ce que le FBI va perquisitionner les nombreuses résidences de Joe Biden, voire même la Maison Blanche ?», a pour sa part réagi Donald Trump dans un communiqué publié sur son réseau, Truth Social.

Le FBI avait mené en août une spectaculaire perquisition de la résidence de Donald Trump en Floride afin de recouvrer des milliers de documents, y compris une centaine classés secret défense, emportés par l'ex-président après son départ de la Maison Blanche et qu'il avait jusque-là refusé de restituer aux Archives.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix