La Maison Blanche annonce que les Etats-Unis et l'Allemagne vont livrer des blindés légers à Kiev

La Maison Blanche annonce que les Etats-Unis et l'Allemagne vont livrer des blindés légers à Kiev© MICHAELA REHLE / AFP
(Image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Selon la présidence américaine, Washington et Berlin vont livrer des blindés légers aux autorités ukrainiennes. La veille, la France avait annoncé son intention de livrer des chars de combat légers.

Les Etats-Unis et l'Allemagne vont livrer des blindés d'infanterie à l'Ukraine : c'est ce qu'a déclaré, ce 5 janvier, la Maison Blanche, citée notamment par l'AFP. Cette annonce fait suite à une conversation téléphonique entre le président américain Joe Biden et le chancelier allemand Olaf Scholz, qui ont exprimé leur «détermination commune» à soutenir l'Ukraine, selon un communiqué de l'exécutif américain.

L'Allemagne a en outre fait savoir savoir qu'elle allait envoyer un système de défense antiaérienne Patriot à l'Ukraine.

La veille, c'était la France qui annonçait son projet de livrer à Kiev des chars de combat légers AMX-10 RC.

Les Occidentaux multiplient les livraisons d'armements aux autorités ukrainiennes depuis le déclenchement, fin février 2022, de l'«opération spéciale» russe. Les alliés de Kiev considèrent en effet celle-ci comme une invasion ne répondant à aucune provocation. Moscou, de son côté, a fait valoir la nécessité de protéger les populations du Donbass, dont les autorités locales sont en conflit avec Kiev depuis 2014 à la suite du coup d'Etat de Maïdan

Depuis le début de l'«opération spéciale», la Russie dénonce les livraisons d'armements aux autorités ukrainiennes. En juin dernier par exemple, le président russe Vladimir Poutine avait accusé les livreurs d'armes à l'Ukraine de n'avoir «qu'un seul but : faire durer le conflit armé autant que possible». Plus récemment, en décembre, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov déclarait : «Les livraisons d'armes se poursuivent, l’assortiment des armes fournies s'élargit.», ce qui de fait induit que «le conflit s’aggrave et n'augure rien de bon pour l'Ukraine».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix