L'ambassadeur de France en Russie convoqué après les propos de Catherine Colonna sur la Centrafrique

L'ambassadeur de France en Russie convoqué après les propos de Catherine Colonna sur la Centrafrique© Khalil MAZRAAWI / AFP Source: AFP
Suivez RT France surTelegram

La diplomatie russe a convoqué l'ambassadeur Pierre Lévy pour une protestation officielle après les propos de la ministre Catherine Colonna sur l'attentat ayant visé le directeur général de la société russe Maison russe à Bangui en Centrafrique.

La Russie a convoqué le 21 décembre l'ambassadeur de France à Moscou pour protester contre des propos de la ministre française des Affaires étrangères concernant l'attaque ayant visé, la semaine dernière, un responsable russe en Centrafrique.

«Nous avons attiré l’attention de l’ambassadeur de France sur le caractère inacceptable des nouvelles accusations à l'encontre de la Russie portant sur la diffusion de "propagande" et de "violence à l’égard de la population civile" de la RCA par certaines structures militaires privées russes», lit-on dans le communiqué de la diplomatie russe. 

Les propos de la ministre françaises sont qualifiés de «déplacés et cyniques» alors que «le citoyen russe qui a été grièvement blessé par un acte criminel [...] a échappé par miracle à la mort, et est en train de suivre un traitement compliqué à l’hôpital».

Approche «néocoloniale» et «hystérie anti-russe»

Le directeur général de la Maison russe Dmitri Syty a été blessé par un colis piégé le 16 décembre. Les autorités centrafricaines ont affirmé que le colis a été expédié depuis le Togo. La Russie n'a officiellement accusé personne de l'acte criminel mais le patron de l'entreprise de sécurité russe Wagner a accusé la France. 

«Un bon exemple de la propagande russe et de l'imagination fantaisiste qui caractérise parfois cette propagande»

La chef de la diplomatie française, Catherine Colonna, avait ensuite rapidement démenti ces accusations et décrit ces propos comme «un bon exemple de la propagande russe et de l'imagination fantaisiste qui caractérise parfois cette propagande». «Cette milice [Wagner] se livre à des exactions regrettables sur les populations civiles et il y aurait beaucoup à dire sur elle, mais ce n'est pas le moment aujourd'hui», a-t-elle encore déclaré. 

«Nous appelons les autorités françaises à abandonner l’approche néocoloniale dans la région», a prévenu la diplomatie Russe qui a dénoncé une «hystérie antirusse». Enfin, elle a rappelé que les «représentants et spécialistes» russes exerçant dans le pays le faisaient «à l’invitation des autorités légitimes de la RCA».

La Centrafrique est un pays en guerre civile depuis 2013. Les derniers soldats français ont quitté Bangui le 15 décembre 2022. La France avait décidé à l'été 2021 de suspendre sa coopération militaire avec Bangui, jugé «complice» d'une campagne anti-française téléguidée, selon Paris, par la Russie.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix