Musk annonce mettre immédiatement un terme à la suspension des comptes qu'il a accusés de «doxing»

L'application Twitter sur un smartphone (image d'illustration).© regory Bull Source: AP
L'application Twitter sur un smartphone (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Après avoir suspendu plusieurs comptes, dont ceux de journalistes, à qui il reprochait d'avoir partagé sa géolocalisation en temps réel, Elon Musk a finalement demandé aux utilisateurs de Twitter leur opinion sur le fait de lever cette suspension.

«Le peuple a parlé. Les comptes qui ont "doxé" mon emplacement verront leur suspension levée maintenant», a fait savoir le 16 décembre le patron de Twitter, après y avoir publié un sondage dans lequel il demandait aux utilisateurs de la plateforme leur avis sur le fait de lever ou non la suspension de plusieurs comptes.

Pour rappel, Elon Musk a récemment justifié la suspension des comptes en question (parmi lesquels figurent des journalistes) en les accusant d'avoir partagé des informations sur sa géolocalisation en temps réel.

En 24 heures, le sondage a recueilli presque 4 millions de votes, dont 59% favorables au fait de réactiver immédiatement les comptes suspendus.

Fait notable, le dirigeant du réseau social avait au préalable publié un autre sondage, regrettant rapidement d'y avoir fourni trop d'options de réponses.

Elon Musk a par ailleurs fait valoir sa position ici et là sur sa récente décision qui, comme d'autres, a fait couler beaucoup d'encre. Ainsi, en se joignant à un espace de discussion vocale accessible à tous les utilisateurs de Twitter, le patron de la plateforme a par exemple débattu en direct avec le propriétaire d'un des comptes suspendus. 

«Montrer des informations en temps réel sur l'emplacement d'une personne est inapproprié [...], il n'y aura pas de distinction entre les journalistes et les gens ordinaires, tout le monde doit être traité de la même manière», a notamment reproché Elon Musk à l'un de ses interlocuteurs.

La suspension initialement mise en place par les équipes d'Elon Musk a provoqué une vague d'indignation, y compris au sein d'instances étatiques et internationales. En France par exemple, le ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications est monté au créneau, se disant «affligé» par la «dérive» d’Elon Musk. «La liberté de la presse est au fondement même de la démocratie. Attenter à l'une c'est attenter à l'autre», s’est indigné celui qui, début novembre, se vantait d’avoir fait évincer RT France et Sputnik de la plateforme Odysee.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix