Twitter dissout son «conseil de confiance et de sécurité», jugé inefficace sur la pédopornographie

Twitter dissout son «conseil de confiance et de sécurité», jugé inefficace sur la pédopornographie© OLIVIER DOULIERY Source: AFP
Image d'illustration.
Suivez RT France surTelegram

Le «conseil de confiance et de sécurité», organe de modération censé notamment travailler sur la prévention du suicide ou les abus sexuels sur mineurs a été dissous par Elon Musk. Il reprochait au groupe son inaction sur cette dernière problématique.

Twitter a dissous le 12 décembre son «conseil de confiance et de sécurité», quelques jours après qu'Elon Musk a critiqué le groupe pour son manque d'action visant à supprimer de la plateforme des contenus relatifs aux abus sexuels sur mineurs.

«Alors que Twitter entre dans une nouvelle phase, nous réévaluons la meilleure façon d’intégrer des points de vue externes dans le développement de nos produits et de notre politique. Dans le cadre de ce processus, nous avons décidé que le conseil de confiance et de sécurité n’était pas la meilleure structure pour ce faire», peut-on lire dans un courriel adressé aux membres du conseil.

C'est un crime qu'ils aient refusé de prendre des mesures contre l'exploitation des enfants pendant des années

Composé d'une centaine de parties prenantes – dont des organisations indépendantes de défense des droits civils, des droits de l'homme et d'autres organisations – le conseil a été informé de sa dissolution peu de temps avant qu'il ne se réunisse dans la soirée du 12 décembre, selon Associated Press. Il avait été créé en 2016 notamment pour traiter sur la plateforme des problèmes tels que les «discours haineux», l'exploitation des enfants, le suicide, l'automutilation.

Le 8 décembre, trois de ses membres avaient annoncé leur démission, en signe de protestation contre la nouvelle politique de modération du réseau social, qui ne lutte selon eux pas assez contre les discours dits haineux. Une sortie à laquelle Elon Musk avait répondu par un tweet au vitriol le 10 décembre, expliquant que c'était «un crime qu'ils aient refusé de prendre des mesures contre l'exploitation des enfants pendant des années».

Expliquant que «presque personne ne travaillait sur la sécurité des enfants», Elon Musk a fait savoir qu'il faisait de la lutte contre l'exploitation d'image pédopornographique sur le réseau social sa «priorité absolue». Le 10 décembre, Twitter Safety avait annoncé qu'en novembre, l'entreprise avait augmenté de 57% la suspension de comptes de «mauvais acteurs» contenant du matériel d'exploitation sexuelle d'enfants par rapport à l'année précédente, soit nettement plus que pour tout autre mois depuis début 2022.

«Nous avons amélioré nos méthodes de détection et d'application et étendu nos partenariats avec des organisations qui contribuent à prévenir le trafic de contenu pédopornographique», a fait savoir la société.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix