Le lanceur d'alerte Edward Snowden a reçu son passeport russe

Le lanceur d'alerte Edward Snowden a reçu son passeport russe© LOTTA HARDELIN/DAGENS NYHETER Source: AFP
Edward Snowden à Moscou en octobre 2015 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le lanceur d'alerte, qui avait acquis la nationalité russe fin septembre, est désormais en possession d'un passeport et est en bonne santé d'après son avocat. L'épouse d'Edward Snowden a déposé une demande pour obtenir à son tour ce document.

L’ancien agent de renseignement américain Edward Snowden, réfugié en Russie depuis 2013, a reçu son passeport russe, rapporte l'agence de presse RIA Novosti ce 2 décembre.

«Oui, il l’a reçu», a en effet déclaré l’avocat d’Edward Snowden, Anatoly Koutcherena, en réponse à un journaliste qui voulait savoir si Snowden avait réceptionné le document. Il a également confirmé que le lanceur d’alerte avait prêté serment. Quant à son épouse, Lindsay Mills, elle est «en train de faire la demande» pour obtenir un passeport russe, a précisé l’avocat. Ce dernier a ajouté qu’il avait vu son client la veille, et qu'Edward Snowden «va bien».

La délivrance d'un passeport fait suite à l'obtention par le lanceur d'alerte américain de la nationalité russe, par un décret en date du 26 septembre. Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, avait précisé à cette occasion que la citoyenneté lui avait été octroyée à sa propre demande, effectuée en 2020.

Résident permanent russe depuis 2020

Cette annonce avait provoqué la colère de Washington : tout en réaffirmant qu'«Edward Snowden devrait rentrer aux Etats-Unis et y faire face à la justice comme n'importe quel autre citoyen américain», le porte-parole du département d'Etat Ned Price avait suggéré que l'obtention de la nationalité russe risquait de conduire Edward Snowden à être mobilisé pour combattre en Ukraine. L'avocat de l'ex-agent de renseignement avait en retour précisé que le lanceur d'alerte ne serait pas concerné par l'ordre de mobilisation partielle décrété par le président russe Vladimir Poutine en septembre.

Recherché dans son pays pour avoir révélé des programmes de surveillance électronique de masse de son gouvernement et du gouvernement britannique, l'ancien employé de la NSA est réfugié en Russie depuis mai 2013. Frappé par l'annulation de son passeport américain sur demande de Washington, il s'était retrouvé en transit à Moscou après y être arrivé depuis Hong Kong, dans l'intention de trouver refuge en Amérique latine. Il est finalement resté bloqué en Russie, où il a obtenu l'asile et continue à s'exprimer sur différents sujets, dont la difficile situation de Julian Assange. Depuis octobre 2020, Edward Snowden disposait d'un titre de résident permanent.

 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix