Financement libyen de la campagne de Sarkozy : une preuve «authentique» ?

Si la véracité du document libyen s'avérait confirmée, Nicolas Sarkozy risquerait gros© Charles Platiau Source: Reuters
Si la véracité du document libyen s'avérait confirmée, Nicolas Sarkozy risquerait gros

Dénoncé comme un «faux grossier» par Nicolas Sarkozy, un document des services secrets libyens faisant état d'un financement de campagne de 50 millions d’euros par Tripoli s’avérerait très probablement «authentique», selon un expert en informatique.

Si le président français a toujours nié avoir perçu de l’argent de la part de l’ancien gouvernement de Mouammar Kadhafi afin de financer sa campagne électorale en 2007, une note des services secrets extérieurs de Libye, dont l’authenticité est contestée par Sarkozy, affirme, elle, qu'un versement aurait bien eu lieu.

Le site d’information français Mediapart, qui avait révélé ce document controversé en 2012, a cette fois fait appel à un expert reconnu en informatique afin d’attester de la véracité ou non, de la fameuse note. Habitué des plateaux télés, Roger Cozien a ainsi estimé que l’analyse du document «milite très fortement en faveur d’un document physique ayant réellement existé et qui aurait été numérisé», comme il l'a écrit sur le site du média français jeudi 11 novembre. Le spécialiste affirme «privilégier l’option d’un document authentique ayant existé sur support physique».

Le document, apparemment signé de la main de l’ancien chef des services secrets extérieurs libyens, Moussa Koussa, «évoquait le déblocage par le régime de Tripoli d'une somme de 50 millions d'euros en faveur de Nicolas Sarkozy à l'occasion de la campagne présidentielle de 2007», selon Mediapart.

Aller plus loin : Silvio Berlusconi aurait tenté de sauver Saddam Hussein et Mouammar Kadhafi

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales