Le club du Shakhtar Donetsk appelle la FIFA à remplacer l'Iran par l'Ukraine à la Coupe du monde

- Avec AFP

Le club du Shakhtar Donetsk appelle la FIFA à remplacer l'Iran par l'Ukraine à la Coupe du monde© JAKUB SUKUP Source: AFP
L'équipe de football d'Iran, le 27 septembre avant un match amical contre le Sénégal en Autriche.
Suivez RT France surTelegram

Alors que Kiev accuse Téhéran d'appuyer l'opération militaire russe en livrant des drones à Moscou, le dirigeant du Shakhtar Donetsk a demandé à la FIFA d'exclure l'Iran de la Coupe du monde et de la remplacer par l'Ukraine, éliminée en barrages.

Le directeur général du club ukrainien du Shakhtar Donetsk a appelé le 24 octobre la Fifa à remplacer l'Iran par l'Ukraine pour le Mondial-2022 au Qatar (20 novembre-18 décembre), au moment où Kiev accuse Téhéran de livrer des drones à Moscou pour appuyer son opération militaire.

«Alors que les dirigeants iraniens s'amuseront à regarder leur équipe nationale jouer à la Coupe du monde, les Ukrainiens seront tués par des drones iraniens et des missiles iraniens», a argumenté Serguiï Palkine dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux.

Depuis plusieurs semaines, Kiev accuse Téhéran d'avoir livré des drones kamikazes Shahed 136 à Moscou, pour viser notamment des infrastructures énergétiques, ce que l'Iran et la Russie ont nié à plusieurs reprises. «Chacun de [ces drones] a été produit et livré par les autorités iraniennes, des instructeurs iraniens et l'armée ont directement formé et géré les lancements de drones», a encore accusé Serguiï Palkine.

Les terrains de foot transformés en champs de bataille?

«Le Shakhtar appelle la Fifa et l'ensemble de la communauté internationale à interdire immédiatement à l'équipe nationale iranienne de jouer à la Coupe du monde à la suite de la participation directe du pays à des attaques terroristes contre les Ukrainiens», a-t-il ainsi demandé. Pour le dirigeant, la Fifa devrait remplacer l'Iran par la «Zbirna» ukrainienne, «qui a prouvé qu'elle méritait de participer au Mondial», «jouant avec son cœur» selon lui lors des barrages d'accession au Mondial début juin.

La sélection ukrainienne, emmenée par Oleksandre Zinchenko et Andriï Yarmolenko, avait battu l'Ecosse 3-1 à Glasgow avant de s'incliner lors de la finale de ces barrages face au pays de Galles (1-0), malgré un immense élan de sympathie en Occident.

Le règlement de la Coupe du monde laisse à la Fifa la possibilité de remplacer une sélection nationale par une autre, notamment en cas de retrait d'une nation participante, mais ne précise pas les critères retenus pour désigner l'équipe repêchée.

Eliminée en barrage – par la Macédoine du Nord –, l'Italie est également à l'affût pour récupérer l'éventuelle place de l'Iran. Paolo Zampolli, ambassadeur aux Nations Unies, a en effet adressé une lettre au président de la FIFA Gianni Infantino afin de lui demander de «disqualifier l’Iran», évoquant pour sa part la situation tendue dans le pays depuis la mort d’une jeune femme de 22 ans, arrêtée pour non-respect du code vestimentaire. «D’après ce que j’ai compris, l’Italie est la première des exclues du classement FIFA. Je rêve et je suis confiant de voir l’Italie jouer contre l’Angleterre à la Coupe du monde après la disqualification de l’Iran», a-t-il écrit dans un courrier cité par Ouest France.

La Russie a de son côté été exclue le 28 février dernier par la FIFA de la Coupe du monde du football au Qatar, quelques jours après le début de l'opération militaire russe en Ukraine.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix