Les Etats-Unis annoncent une nouvelle tranche d'aide militaire de 1,1 milliard de dollars à Kiev

- Avec AFP

Les Etats-Unis annoncent une nouvelle tranche d'aide militaire de 1,1 milliard de dollars à Kiev© GINTS IVUSKANS Source: AFP
Le personnel militaire se tient à côté d'un système de fusée d'artillerie à haute mobilité (HIMARS) lors de l'exercice militaire le 26 septembre 2022 à Skede, en Lettonie.
Suivez RT France surTelegram

Alors que Moscou n'a de cesse de dénoncer l'implication de l'Occident dans le conflit en Ukraine, le Pentagone a annoncé ce 28 septembre une nouvelle tranche d'aide militaire de 1,1 milliard de dollars en faveur de Kiev.

L'enveloppe de l'aide militaire américaine à l'Ukraine atteint désormais 16,2 milliards de dollars depuis février 2022, et 16,9 milliards depuis l'arrivée du président Joe Biden à la Maison Blanche en janvier 2021. Le Pentagone a en effet annoncé ce 28 septembre une nouvelle tranche d'aide militaire de 1,1 milliard de dollars à l'Ukraine, sous la forme de commandes d'armement à l'industrie de défense américaine.

A l'intérieur de cette enveloppe, 18 systèmes d'artillerie de précision Himars, 150 véhicules blindés «Humvees», 150 véhicules tactiques tracteurs d'armement, des radars et des systèmes de défense anti-drones, selon le communiqué du ministère américain de la Défense américain.

Il ne s'agit toutefois, selon l'AFP, pas d'armement destiné aux forces ukrainiennes qui combattent actuellement contre les forces russes dans l'est et le sud du pays, mais d'équipements qui seront livrés à Kiev dans plusieurs mois. 

Le Pentagone revendique un soutien de long terme 

Cette nouvelle aide «démontre l'engagement des Etats-Unis à continuer à soutenir l'Ukraine à long terme», souligne donc le Pentagone dans son communiqué. Elle «représente un investissement pluriannuel en capacités indispensables au renforcement durable des forces armées ukrainiennes, au moment où elles défendent la souveraineté et le territoire de l'Ukraine face à l'agression russe», a ajouté le Pentagone. 

Depuis le début de son «opération militaire spéciale», la Russie a dénoncé à plusieurs reprises «le caractère dangereux du "bourrage" permanent de l'Ukraine avec des armes occidentales», qui selon elle rallonge le conflit et présente «des risques de déstabilisation de la situation et d'aggravation de la crise humanitaire». Début juin, le président russe Vladimir Poutine avait en outre accusé les livreurs d'armes à l'Ukraine de n'avoir «qu'un seul but : faire durer le conflit armé autant que possible». Plus récemment, le 7 juillet, le dirigeant russe a mis en garde contre un engagement plus direct de l'Occident dans le conflit en Ukraine : «Aujourd'hui nous apprenons qu'on veut nous vaincre sur le champ de bataille. Que puis-je dire ? Qu'ils essaient», avait-il déclaré, assurant par ailleurs que la Russie n'avait encore rien commencé «de sérieux» en Ukraine.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix