Une ville de Suède commémore la Nuit de Cristal, mais n’invite pas la communauté juive

La communauté juive n'a pas été conviée à une commémoration de la Nuit de Cristal Source: Reuters
La communauté juive n'a pas été conviée à une commémoration de la Nuit de Cristal

La communauté juive accuse la municipalité d'avoir, en réalité, voulu organiser un rassemblement contre les discriminations faites aux migrants musulmans.

C’est un oubli plus que maladroit. La ville d’Umea, dans le nord de la Suède, avait décidé d’organiser une commémoration de la Nuit de Cristal - le pogrom ordonné par Adolf Hitler, organisé par Joseph Goebbels contre les Juifs allemands et autrichiens qui se déroula dans la nuit du 9 novembre au 10 novembre 1938 - mais les organisateurs n’ont pas souhaité inviter la communauté juive de la ville pour «des raisons de sécurité».

En savoir plus : l'attaque au sabre perpétrée pour des motivations racistes, selon la police suédoise

Jan Hägglund, le chef du parti travailliste, avait ainsi invité les dirigeants de différents partis à un rassemblement contre l’antisémitisme.  Mais la communauté juive n’était pas conviée car «de nombreux drapeaux palestiniens ont été vus lors des cérémonies des années précédentes», a-t-il indiqué. «Une bannière avait même comparé le drapeau israélien à la croix gammée nazie. Nous n’avons pas invité la communauté juive car nous avons pensé qu’elle ne serait pas à l’aise avec ce genre de choses».

Pour des partis de droite, ce rassemblement ne voulait pas commémorer la nuit de Cristal, mais dénoncer les crimes commis ces dernières semaines en Suède contre les réfugiés musulmans en Suède. Cette commémoration était, selon l’opposition qui a refusé de participer à cette dernière, une manière de dénoncer les discriminations.

«Il s’agit en réalité d’une volonté de mettre l’accent sur les réfugiés musulmans et non pas sur la Shoah ou les Juifs. Il a par la suite annoncé que le rassemblement était organisé sous la bannière de la lutte contre le nazisme. Je pense qu’il s’agit d’une déformation scandaleuse de l’histoire», a critiqué Karin Sjoberg, chef de la communauté juive et membre du Conseil municipal de la ville.

Cette communauté a annoncé son intention d’organiser prochainement une nouvelle commémoration. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales