Syrie : Israël bombarde une nouvelle fois l'aéroport d'Alep et le met hors service

Syrie : Israël bombarde une nouvelle fois l'aéroport d'Alep et le met hors service Source: AFP
Un avion de la compagnie syrienne Cham Wings à l'aéroport d'Alep (image d'illustration)
Suivez RT en français surTelegram

Des frappes israéliennes ont mis hors service l'aéroport international d'Alep, a rapporté l'agence officielle syrienne Sana. Il s'agit de la seconde attaque de Tsahal contre cette infrastructure en une semaine.

L'aéroport d'Alep a été une nouvelle fois touché par des frappes israéliennes dans la nuit du 6 septembre. 

«L’ennemi israélien a mené aujourd’hui à 20h16 une agression aérienne aux missiles depuis la Méditerranée à l’ouest de Lattaquié contre l’aéroport international d’Alep, ce qui a fait des dégâts matériels dans la piste d’atterrissage qui a été mise hors service», a rapporté l'agence officielle syrienne Sana. Le 31 août dernier, Israël avait déjà ciblé la même infrastructure. L'aéroport de la ville avait pourtant officiellement repris du service depuis sa réouverture en février 2020.

Intensification des frappes 

En conséquence, la compagnie aérienne syrienne Cham Wings Airlines a annoncé la suspension de ses vols vers Alep en raison de la frappe israélienne. La compagnie a également envoyé un message aux voyageurs, déclarant : «en raison des circonstances actuelles, tous nos vols seront transférés de l'aéroport d'Alep à l'aéroport international de Damas», notant que les passagers seront transportés par bus vers et depuis Alep. 

Les raids israéliens se multiplient en Syrie. Au cours des trois dernières années, l'armée israélienne aurait mené plus de 1 000 frappes sur le territoire syrien. Généralement, ils visent les convois, les hangars de munitions et d'armes ainsi que les positions attribuées aux forces iraniennes et aux milices chiites dont celle du Hezbollah présentes en Syrie. Israël redoute en effet que l'Iran s'implante à ses frontières et que le transfert d'armes iraniennes arrive dans les mains du parti libanais.

Trois soldats syriens ont été tués et trois blessés le 14 août dans des frappes israéliennes, a rapporté Sana. Plus tôt, le 12 août, deux civils ont été blessés dans des tirs d'obus israéliens sur la province de Quneitra, dans le sud du pays.

Raconter l'actualité

Suivez RT en français surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par ANO « TV-Novosti » de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service). En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services. Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix». Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix». Réseaux sociaux Désactiver cette option empêchera les réseaux sociaux de suivre votre navigation sur notre site et ne permettra pas de laisser des commentaires.

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix