Les touristes russes bientôt bannis de l'Union européenne ?

Les touristes russes bientôt bannis de l'Union européenne ?© Kenzo TRIBOUILLARD Source: AFP
(image d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

Les pays baltes, la Finlande et l'Ukraine appellent à ce que l'Union européenne arrête de délivrer des visas aux touristes russes. L'UE pourrait accéder à cette demande, selon Courrier international. La Belgique a déjà appliqué la mesure.

Selon Courrier international, la Finlande et les pays baltes souhaitent que les visas de tourisme pour les Russes soient refusés dans l'espace de l'Union européenne. Celle-ci serait tentée par cette nouvelle sanction contre Moscou. Le journal explique en effet le 10 août que «l’Europe, à court de sanctions contre Moscou, pourrait bien se ranger à cette idée». Le média belge Le Soir souligne que la Belgique le fait déjà depuis le 1er juillet.

«La question de la délivrance de visas Schengen aux Russes n'est pas encore un sujet clé des discussions dans l'Union européenne», a pour sa part déclaré le 11 août le représentant permanent de la Russie auprès de l'UE, Vladimir Tchijov, sur la chaîne de télévision Rossia-24.

«Je compte toujours [sur le fait] qu'il reste un peu de bon sens dans les pays de l'UE, ce qui ne permettra pas à cette idée de se développer largement, car sinon nous observerons l'auto-isolement de l'UE par rapport au reste du monde, c'est ainsi qu'il faudra l'interpréter», a-t-il souligné.

Le 9 août, le Premier ministre estonien Kaja Kallas avait tweeté : «Cessez de donner des visas de tourisme aux Russes. Visiter l’Europe, c’est un privilège, pas un droit humain.»

Elle a ajouté que «les communications aériennes avec la Russie [étaient] suspendues [...], ce qui signifie que, quand les pays de la zone Schengen distribuent des visas aux citoyens russes, ce sont les voisins de la Russie (la Lettonie, l’Estonie et la Finlande, seuls points d’accès) qui en supportent le poids». «Il faut mettre un terme au tourisme russe dès maintenant», a-t-elle soutenu.

Le Parlement de Lettonie a également demandé le 11 juin à l'Union européenne de cesser de délivrer des visas touristiques aux citoyens russes et biélorusses. 

Le 4 août, le ministre finlandais des Affaires étrangères, Pekka Haavisto, avait présenté un plan pour limiter les visas touristiques délivrés aux Russes, de plus en plus nombreux à se rendre dans ce pays nordique pour transiter vers d'autres pays européens.

La Finlande cherche à intégrer l'OTAN et le soutien politique et populaire à l'alliance a monté en flèche après l'opération militaire russe lancée par la Russie en Ukraine.

Cette semaine, le président ukrainien Volodymyr Zelensky avait appuyé cette demande lors d'une interview dans le Washington Post, estimant que «les sanctions les plus importantes consistent à fermer les frontières parce que les Russes sont en train de s'emparer du territoire de quelqu'un d'autre».

Quelles que soient leurs opinions politiques, les Russes doivent «vivre dans leur propre monde jusqu'à ce qu'ils changent de philosophie», avait-il ajouté dans cet entretien.

«Toute tentative d'isoler les Russes ou la Russie n'a aucune chance de réussir [...] Ces initiatives ne sentent pas très bon», avait réagi le 9 août, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix