Les autorités de Gaza et d'Israël livrent des versions divergentes sur le décès d'enfants

- Avec AFP

Les autorités de Gaza et d'Israël livrent des versions divergentes sur le décès d'enfants© Photo AP/Fatima Shbair
Une colonne de fumée s'élève après une frappe aérienne israélienne sur un immeuble résidentiel, dans la ville de Gaza, le samedi 6 août 2022 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Selon les autorités gazaouies, six enfants figurent parmi les victimes des frappes israéliennes sur l'enclave palestinienne de ces derniers jours. Israël assure de son côté que des enfants ont été tués par un tir de roquette raté du Djihad islamique.

Le ministère de la Santé de Gaza a annoncé le 7 août que 31 personnes, dont six enfants, avaient été tuées dans des frappes israéliennes sur l'enclave palestinienne, depuis le déclenchement des hostilités deux jours plus tôt. Les autorités israéliennes contredisent néanmoins ce bilan, assurant que des enfants palestiniens ont été tués le 6 août par un tir de roquette raté du Djihad islamique vers Israël.

Depuis le début de son opération le 5 août, Israël assure viser des sites appartenant au Djihad islamique, dont des combattants et des chefs ont été tués, selon Tsahal. Les forces israéliennes ont également annoncé avoir arrêté en deux jours environ 40 membres de l'organisation en Cisjordanie, territoire palestinien occupé depuis 1967 par l'Etat hébreu.

En représailles des raids sur l'enclave de Gaza, le groupe islamiste palestinien a tiré des roquettes en direction d'Israël, la plupart interceptées par le bouclier antimissile israélien. Deux personnes ont été légèrement blessées par des éclats d'obus, selon les services de secours.

L'armée israélienne a affirmé se préparer à «une semaine» de raids sur Gaza, tandis que le Djihad islamique a assuré le 6 août que «la bataille n'en était qu'à ses débuts».

Il s'agit de la pire confrontation entre l'Etat hébreu et des organisations armées de Gaza depuis la guerre de mai 2021 qui avait fait en 11 jours 260 morts côté palestinien, parmi lesquels des combattants, et 14 morts en Israël, dont un soldat, d'après les autorités locales.

L'Etat hébreu impose depuis 2007 un blocus sur Gaza, territoire de 2,3 millions d'habitants gouverné par les islamistes du Hamas.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix