Retour des hostilités au Haut-Karabagh : des morts dans les deux camps lors d'affrontements

- Avec AFP

Retour des hostilités au Haut-Karabagh : des morts dans les deux camps lors d'affrontements© TOFIK BABAYEV / AFP
Zone conquise par l'Azerbaïdjan pendant la guerre du Haut-Karabagh de 2020 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

La région contestée du Haut-Karabagh, qui a donné lieu à une guerre meurtrière en 2020, est de nouveau le théâtre d'affrontements entre forces azerbaïdjanaises et combattants arméniens qui ont déjà coûté la vie à trois soldats.

L'Azerbaïdjan a affirmé avoir pris le contrôle le 3 août de plusieurs positions et détruit des cibles arméniennes dans le Haut-Karabagh lors d'une escalade qui a fait trois morts et ravivé le risque de guerre dans cette enclave montagneuse.

«Le contrôle a été établi sur plusieurs hauteurs importantes», dont des collines, a déclaré le ministère azerbaïdjanais de la Défense dans un communiqué, ajoutant que ses forces étaient en train de fortifier ces positions. Les deux camps ont rapporté des pertes : deux combattants arméniens du Haut-Karabagh et un soldat azéri. 

Erevan «appelle la communauté internationale à prendre des mesures pour arrêter l'attitude et les actions agressives de l'Azerbaïdjan et à actionner les mécanismes nécessaires pour ce faire», a déclaré le ministère arménien des Affaires étrangères dans un communiqué.

La Russie prend des «mesures pour stabiliser la situation», l'UE appelle à l'arrêt des combats

Plus tard dans la journée, la Russie, qui avait eu un rôle déterminant dans le cessez-le-feu de 2020, a accusé l'Azerbaïdjan d'avoir violé ce cessez-le-feu et dit œuvrer pour rétablir la stabilité de la zone. 

«Dans la zone de Saribaba, le régime de cessez-le-feu a été violé par les forces armées de l'Azerbaïdjan», a déclaré le ministère russe de la Défense dans un communiqué, ajoutant que «le commandement de la force russe de maintien de la paix, avec des représentants de l'Azerbaïdjan et de l'Arménie, prennent des mesures pour stabiliser la situation».

«Il est essentiel de désamorcer, de respecter pleinement le cessez-le-feu et de revenir à la table des négociations pour rechercher des solutions négociées» a déclaré le porte-parole du chef de la diplomatie européenne Josep Borrell dans un communiqué.

Des pourparlers de paix définitive ont été amorcés sous l'égide de l'Union européenne ces derniers mois avec notamment des discussions entre le président azerbaïdjanais Ilham Aliev et le Premier ministre Nikol Pachinian très affaibli politiquement et accusé par son opposition d'avoir trop cédé à Bakou lors du cessez-le-feu de 2020. 

Les ministres des Affaires étrangères des deux pays se sont en outre réunis le mois dernier en Géorgie pour leurs premiers pourparlers directs depuis la fin de la guerre de 2020.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix