Le joueur du PSG Hakimi sifflé pendant un match en Israël pour son soutien à la Palestine

- Avec AFP

Le joueur du PSG Hakimi sifflé pendant un match en Israël pour son soutien à la Palestine© JACK GUEZ/AFP
Le joueur du Paris Saint-Germain Achraf Hakimi (à gauche) lors du match face à Nantes, le 31 juillet 2022.
Suivez RT France surTelegram

Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain Achraf Hakimi a été conspué par le public israélien lors d'un match organisé à Tel-Aviv, en raison de ses prises de position en faveur des Palestiniens. Le même épisode avait eu lieu en 2021.

Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain Achraf Hakimi, qui a pris position en faveur de la Palestine, a été sifflé par le public de Tel-Aviv à chaque fois qu'il touchait le ballon lors du Trophée des champions opposant le PSG à Nantes le 31 juillet, remporté par les Parisiens 4 à 0.

Achraf Hakimi, qui a soutenu la Palestine sur les réseaux sociaux, et déclenché des sifflets à chacune de ses prises de balle a subi ce traitement jusqu'à la 78e minute, avant son remplacement par la dernière recrue du PSG, Nordi Mukiele, qui a effectué ses premiers pas sous son nouveau maillot. Selon l'AFP, on a toutefois également pu entendre quelques : «Hakimi ! Hakimi !» lancés en soutien au joueur depuis une toute petite partie de tribune.

L'international marocain avait déjà été conspué la saison dernière, lors de ce match entre le champion de France, Lille à l'époque, et le vainqueur de la Coupe de France, déjà délocalisé au Bloomfield Stadium de Tel-Aviv. Lille avait alors battu le PSG (1-0). En pleine montée de tensions à la suite de l'expulsion de familles palestiniennes d'un quartier de Jérusalem-est, le footballeur, qui était alors sous contrat avec l'Inter Milan, avait relayé sur Twitter le mot-dièse #FreePalestine («Libérez la Palestine»).

Après avoir entretenu des relations diplomatiques perturbées, le Maroc et Israël normalisent leurs rapports à la suite d'une série d'accords bilatéraux dans des domaines aussi divers que la défense et la sécurité, l'économie et l'industrie, les technologies, la culture ou encore le sport. Le chef de l'armée israélienne Aviv Kochavi a ainsi effectué une visite officielle à Rabat le 19 juillet, les deux pays s'étant alors engagés à renforcer leur coopération militaire, malgré les réticences d'une partie de l'opinion marocaine.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix