Orban demande des pourparlers russo-américains sur l'Ukraine et condamne les sanctions anti-russes

- Avec AFP

Viktor Orban, le 30 mai 2022, à Bruxelles (image d'illustration).© Olivier Matthys Source: AP
Viktor Orban, le 30 mai 2022, à Bruxelles (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le Premier ministre hongrois a une nouvelle fois critiqué la stratégie employée par les Occidentaux dans le cadre de l'offensive militaire russe en Ukraine. Il a demandé à ce que des pourparlers russo-américains aient lieu.

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a appelé le 23 juillet à des négociations entre Washington et Moscou pour mettre fin au conflit en Ukraine, fustigeant une nouvelle fois des sanctions inefficaces et la stratégie de l'Union européenne.

«Nous sommes assis dans une voiture dont les quatre pneus sont crevés», a-t-il lancé au sujet du conflit, jugeant qu'il «n'aurait jamais éclaté si Donald Trump était encore à la tête des Etats-Unis et Angela Merkel chancelière allemande». Les sanctions, à l'impact économique dévastateur, «ne modifieront pas la donne» et «les Ukrainiens ne sortiront pas victorieux», a estimé Viktor Orban. Idem pour les livraisons de matériel militaire : «Plus l'Occident envoie des armes puissantes, plus la guerre s'éternise.»

«Une nouvelle stratégie est nécessaire, qui devrait se focaliser sur des négociations de paix au lieu de vouloir gagner la guerre», a ajouté le responsable. L'UE, a-t-il insisté, «ne doit pas se ranger du côté des Ukrainiens, mais se positionner» entre les deux camps. Selon lui, «uniquement des pourparlers russo-américains pourront mettre fin au conflit car la Russie veut des garanties de sécurité» que seul Washington peut fournir.

Viktor Orban, qui aimait afficher avant le lancement de l’opération militaire russe en Ukraine sa bonne entente avec le président russe Vladimir Poutine, a condamné l'offensive mais semble désormais douter de la stratégie occidentale. S'il a voté les sanctions aux côtés de ses partenaires de l'UE, ses critiques se font de plus en plus dures, sur fond de crise énergétique et de détérioration de la situation économique

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix