Un député russe sanctionné par l'UE en vacances à Venise ? Médias et internautes s'emballent

Un député russe sanctionné par l'UE en vacances à Venise ? Médias et internautes s'emballent© Capture d'écran Instagram, @Soniaplotnikova
Une certaine Sonia Plotnikov partage sur Instagram, le 15 juillet 2022, une photo d'elle avec son père à Venise. L'individu, contrairement à ce qui a été largement affirmé sur les réseaux sociaux et dans certains médias, ne serait pas un député sanctionné par l'UE.
Suivez RT France surTelegram

Plusieurs médias se sont étonnés qu'un député russe sanctionné par l'UE puisse apparaître sur des photos Instagram en train de savourer des vacances en Italie et en Croatie. Or, il s'agirait d'une confusion... avec un autre Russe portant le même nom.

L'histoire a agité de nombreux internautes et fait l'objet d'articles dans plusieurs médias : le député russe Vladimir Plotnikov passerait de plaisantes vacances dans l'Union européenne alors même qu'il est sous le coup de sanctions européennes. 

A l'origine de l'emballement : des photos publiées les 15 et 18 juillet (dont les dates de réalisation ne peuvent pas être vérifiées), sur le compte Instagram d'une certaine Sonia Plotnikov. On y voit cette jeune femme à la terrasse d'un hôtel cossu de Croatie ou à bord d'un bateau dans un canal de Venise, aux côtés d'un homme qu'elle présente comme son père.   

De quoi interpeller Nice Matin, qui se demande le 18 juillet «comment un député russe sanctionné à la suite de la guerre en Ukraine peut-il passer tranquillement ses vacances en Europe ?». Le lendemain, le site d'actualité belge 7 sur 7 estime même que le vacancier et sa fille pourraient «être poursuivis par la Commission européenne pour non-application du droit».

Le cliché vénitien soulève également l'indignation du chroniqueur de France Info Tristan Mendès France (pourtant censé être expert en traque des complots), tweetant le 18 juillet : «Et voilà notre député russe en luxueuses vacances avec sa fille maintenant en Croatie (après Venise)… Au calme dans cette Europe décadente que le régime de Poutine vomit.»

Or, Newsweek, qui a publié un article en ligne sur cette affaire le matin du 19 juillet, a mis à jour celui-ci en milieu de journée avec une correction de taille : l'homme apparaissant sur les clichés de la jeune femme ne serait en réalité pas le député sous le coup de sanctions européennes... mais un homonyme. Des responsables de l'UE ont en effet confié au magazine américain que les images montrant cet homme «semblent être [les photos] d'une personne portant le même nom et prénom» que le député russe Vladimir Plotnikov.

Newsweek rapporte également que, selon le journal allemand Berliner Zeitung, le Vladimir Plotnikov apparaissant sur les photos Instagram est membre de l'assemblée municipale de la ville russe de Perm depuis 2016 et serait «extrêmement riche».

Le Vladimir Plotnikov membre de la Douma (la chambre basse du Parlement russe), quant à lui, a bien été sanctionné par l'UE pour son soutien à l'opération militaire russe en Ukraine lancée fin février dernier, que Bruxelles considère comme une guerre d'invasion. A ce titre, le député se voit notamment interdit de pénétrer le territoire de l'UE, et donc de se prélasser sur les eaux de Venise. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix