Olivier Marleix affirme que Les Républicains seront des opposants à la macronie

Olivier Marleix© Thomas COEX Source: AFP
Olivier Marleix, le 28 juin 2022 à l'Hôtel Matignon à Paris.
Suivez RT France surTelegram

A l'issue de son entrevue avec Elisabeth Borne, le président du groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale a assuré que son parti allait se situer dans l'opposition. Il souligne néanmoins que des compromis seront possibles sur certains textes.

Le chef de file des députés Les Républicains à l'Assemblée nationale, Olivier Marleix, a affirmé dans un point presse le 28 juin, après sa rencontre avec le Premier ministre Elisabeth Borne, avoir répété à celle-ci que le parti de droite qu'il représente était un «groupe d'opposition» et qu'il était «pas  question de coalition» avec la majorité macroniste.

L'élu de l'Eure-et-Loir a néanmoins qualifié sa rencontre avec le chef du gouvernement comme «un échange de vues [...] utile». «On est là pour trouver des solutions pour les Français, pour le pays», a-t-il ajouté.

Il a par ailleurs souligné que sur certains textes, Les Républicains (LR) pouvaient travailler avec les macronistes, comme sur «la question du pouvoir d'achat» : «On a beaucoup insisté sur le fait qu'on voulait donner la priorité à la France qui travaille, [à] tous ces salariés ou fonctionnaires aux salaires modestes et qui, aujourd'hui, ont de grandes difficultés pour se déplacer, pour se rendre au travail, pour faire face au coût de la vie, au coût de l'énergie en particulier.»

Pour Olivier Marleix, Elisabeth Borne a fait preuve d'une «volonté» d'écoute, jugeant celant comme «de bon augure», afin de trouver des compromis.

A première vue, l'un des compromis entre les centristes et les LR pourrait être sur la réforme des retraites visant à repousser l'âge de départ.

Elisabeth Borne a poursuivi le 28 juin ses tractations pour permettre aux macronistes de gouverner, malgré l'absence de majorité absolue à l'Assemblée nationale où, pour la première fois de l'histoire, une femme, Yaël Braun-Pivet, devrait accéder à la présidence de la chambre basse.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix