Variole du singe : un enfant contaminé signalé en Ile-de-France

- Avec AFP

Variole du singe : un enfant contaminé signalé en Ile-de-France© PHILIPPE LOPEZ / AFP Source: AFP
Une école primaire à Labouheyre dans les landes (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Un élève d'école primaire de la région parisienne a été diagnostiqué comme cas de variole du singe. Sa maladie ne montrerait pas de signes de gravité.

L'Agence régionale de santé (ARS) d'Ile-de-France a signalé le 25 juin un premier cas  confirmé de variole du singe chez un enfant scolarisé en primaire dans la région, précisant qu'il a été pris en charge et «ne présente aucun signe de gravité».

Dans un communiqué relayé sur les réseaux sociaux, l'ARS indique que ses équipes et celles de Santé publique France «ont immédiatement débuté les investigations afin de retracer au plus vite la chaîne de contacts de l’enfant». 

Un cas probable a été identifié au sein de la même fratrie

«Un cas probable a été identifié au sein de la même fratrie. Des mesures ont été prises avec l’Education nationale et un message a été adressé aux parents des enfants contacts à risque de l’école fréquentée par l’enfant», ces derniers devant notamment surveiller l'apparition de symptômes (fièvre, éruption cutanée), ajoute l'ARS.

Jusqu'alors, le virus n'avait touché que des adultes. Le dernier bilan de Santé publique France, établi à la date du 23 juin, faisait état de 330 cas confirmés d'infection en France.

La variole du singe (monkeypox en anglais), dont la flambée frappe une quarantaine de pays, se traduit d'abord par une forte fièvre et évolue rapidement en éruption cutanée. La maladie, jusqu'alors contenue dans une dizaine de pays africains, guérit d'habitude spontanément après deux à trois semaines.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix