Métropole de Montpellier : la mise en place d'une Zone à faibles émissions contestée

vignette crit'air© JEAN-PIERRE CLATOT Source: AFP
Pour accéder à certaines zones de l'agglomération de Montpellier, il faudra prochainement posséder une vignette garantissant un véhicule peu polluant (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Une future Zone à faibles émissions (ZFE) en ville sur l'agglomération de Montpellier crée des remous, notamment dans une commune où la voiture demeure indispensable. Un mouvement de contestation entend faire reculer les pouvoirs publics.

Comme le rapporte France 3 le 18 juin, 11 communes de l'agglomération de Montpellier (Hérault) mettent en place à partir du 1er juillet une Zone à faibles émissions (ZFE), entraînant la colère de nombreux habitants de l'une d'entre elles, Villeneuve-lès-Maguelone (environ 10 000 habitants).

Une vignette Crit'Air sera ainsi obligatoire pour circuler dans certains secteurs de l'agglomération afin d'interdire l'accès aux voitures les moins «propres». Une centaine d'habitants de Villeneuve-lès-Maguelone ont manifesté leur colère le 18 juin, autour du collectif Entendez les Villeneuvois. Selon eux, le conseil municipal n'aurait pas été consulté.

Ils estiment que la mesure est d'autant plus problématique que leur commune manquerait de transports en communs pour desservir les zones ZFE. «Sur les 11 communes de la couronne de Montpellier, il y en a une qui n'a pas le tramway, c'est la nôtre ! Elle est loin d'avoir les transports nécessaires pour satisfaire les Villeneuvois», explique pour France 3, André Fernandez, du mouvement Entendez les Villeneuvois.

Une autre habitante de la ville proteste : «Je n'ai pas les moyens de changer de véhicule !», et 20 autres communes devraient rejoindre cette liste ZFE au 1er juillet 2026.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix